AccueilSantéLes CNIL européennes adoptent...

Les CNIL européennes adoptent un avis sur l’Espace européen des données de santé et renforcent leur coopération sur les cas stratégiques

Un avis conjoint sur l’Espace européen des données de santé

Le Comité européen de la protection des données a adopté, conjointement avec le Contrôleur européen de la protection des données, un avis sur la proposition de la Commission européenne d’un règlement relatif à la création d’un Espace européen des données de santé (European health data space ou EHDS en anglais).

Dans cet avis, ils attirent l’attention des co-législateurs sur un certain nombre de préoccupations majeures concernant ce projet, et invitent les co-législateurs à :

  • se prononcer pour la localisation sur le territoire de l’Union européenne des données de santé entrant dans le champ de la proposition en raison notamment de leur sensibilité et du volume que ces dernières représentent (500 millions de citoyens européens) .
  • clarifier les interactions entre cette proposition et le RGPD afin d’assurer une application cohérente des deux textes et notamment en ce qui concerne les droits des personnes concernées ;
  • retenir la compétence exclusive des autorités de protection de données dans le traitement de toute question relative à la protection des données personnelles ;
  • limiter strictement les exceptions apportées aux droits des personnes concernées garantis par le RGPD ;
  • exclure les données collectées par les applications de bien-être et d’autres applications numériques du champ de la proposition ;
  • respecter le principe de minimisation en limitant l’accès aux données de santé aux stricts besoins des professionnels de santé intervenant dans le cadre des usages primaires des données de santé ;
  • mieux délimiter les objectifs poursuivis dans le cadre des usages secondaires des données de santé, en démontrant notamment un lien suffisant avec des enjeux de protection sociale et de santé publique ;
  • définir une articulation cohérente entre les missions du nouveau Comité EHDS et celles des « groupes de responsabilité conjointe », dont les dénominations portent, par ailleurs, à confusion.

Une procédure d’identification des cas transfrontaliers d’importance stratégique

Le CEPD a adopté lors de la plénière une liste indicative de critères pour identifier les cas transfrontaliers stratégiques pour lesquels prioriser des actions de mise en conformité. Il a également sélectionné les 3 premiers cas stratégiques pilotes pour lesquels, la coopération des autorités de protection des données sera renforcée.

Ces travaux s’inscrivent dans la continuité de la déclaration sur la coopération européenne (en anglais) par laquelle les autorités de l’UE avaient réitéré leur engagement pour une coopération transfrontalière plus étroite et plus collective, notamment en vue d’avoir des procédures plus rapides et structurantes à l’encontre d’acteurs majeurs du numérique.

Afin d’être identifiés comme stratégiques, les cas doivent répondre à un ou plusieurs des critères ci-dessous :

  • le cas est lié à un problème structurel ou récurrent dans plusieurs États membres, en particulier s’il soulève une question juridique générale relative à l’interprétation, l’application ou la mise en œuvre du RGPD ;
  • le cas concerne situe à l’intersection de la protection des données et d’autres domaines juridiques ;
  • un grand nombre de personnes, dans plusieurs États membres, sont concernées ;
  • de nombreuses plaintes ont été reçues dans plusieurs États membres ;
  • le cas soulève une question fondamentale relevant de la stratégie du CEPD ;
  • le cas peut entraîner un risque élevé au regard du RGPD, notamment si :
    • des données sensibles sont traitées ;
    • des personnes vulnérables, telles que les mineurs, sont concernées ;
    • une analyse d’impact sur la protection des données (AIPD) est requise pour le traitement concerné.

En pratique, une autorité de protection des données, comme la CNIL, pourra présenter un cas répondant à l’un de ces critères à ses homologues du CEPD, qui décideront alors si le cas en question peut être considéré comme stratégique.

Un second document vient préciser la procédure de sélection qui comporte deux phases distinctes :

  • une phase de sélection rapide des cas pilotes avant la période estivale dans le but d’expérimenter rapidement la procédure de coopération ;
  • une seconde phase, plus structurelle et récurrente, de sélection annuelle des cas stratégiques, qui commencera à l’été 2022.

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...