AccueilSantéJoe Biden réorganise le...

Joe Biden réorganise le département fédéral de la Santé pour mieux répondre aux pandémies 

Pour remédier aux querelles intestines entre les différents services du département fédéral de la Santé compétents en matière de pandémie, Joe Biden aurait décidé de donner plus de pouvoir au bureau de la secrétaire adjointe du département américain de la Santé et des services sociaux chargé de la préparation et de la réponse (ASPR) de Mme Dawn O’Connel. Elle devrait devenir une agence indépendante chargée de piloter la réponse des États-Unis dans les situations de pandémies, selon les indiscrétions du Washington Post en date du 20 juillet. 

Le bureau de la secrétaire adjointe du département américain de la Santé et des services sociaux chargé de la préparation et de la réponse (ASPR) de Mme Dawn O’Connel va prendre du galon et devenir une agence indépendante au même titre que la Food & Drugs administration (FDA) a annoncé le Washington Post le 20 juillet dernier. Le journal tiendrait ses informations de la part de sept personnalités qui ont préféré garder l’anonymat. 

Le bureau de Mme O’Connel emploie 1000 personnes qui vont être réaffectées dans la nouvelle agence qui sera chargée de piloter la réponse des États-Unis contre les pandémies. 

Cette réorganisation devrait permettre « de mobiliser une réponse nationale coordonnée plus rapidement et de manière plus stable lors de futures catastrophes et urgences », affirme Dawn O’Connel. 

Une restructuration sur fond de querelles entre ASPR et le CDC

Elle intervient à un moment où des doutes apparaissent dans l’opinion américaine sur les capacités du gouvernement américain à gérer les situations de crise sanitaires.

Ce changement intervient également au milieu des frustrations croissantes au sein du gouvernement face aux retards bureaucratiques qui, selon certains responsables, ont entravé leur travail. Des responsables de la santé de l’administration Biden qui cherchaient à acquérir des tests de coronavirus plus rapides alors que le variant omicron se propageait cet hiver ont par exemple rencontré des difficultés pour établir les contrats nécessaires.

Cette restructuration s’opère aussi sur fond de polémiques entre différents services du département fédéral de santé et notamment entre l’ASPR et le CDC, le bureau de la science et de la technologie de la Maison-Blanche dirigé par Rochelle Walensky. 

Un affrontement entre les deux services avait notamment eu lieu en 2020 au début de la pandémie concernant le rapatriement d’Américains infectés par le coronavirus et qui se trouvaient en Asie. 

Les deux services s’étaient également écharpés pour savoir qui superviserait le stock stratégique national. 

Comme en France, des polémiques avaient éclaté au début de la pandémie sur l’absence de matériel. 

Les législateurs avaient par exemple cherché à savoir pourquoi le stock stratégique national, qui était sous le contrôle de l’ASPR en 2018, disposait d’un approvisionnement insuffisant en équipements de protection et autres équipements médicaux alors que le coronavirus se propageait dans le monde au début de l’année 2020.

Avant l’émergence du coronavirus, l’ASPR accordait sa priorité à la préparation d’une attaque aux armes biologiques plutôt qu’à une pandémie, ce qui avait valu quelques critiques à son ancien directeur Robert Kadlec qui officiait pendant le mandat de Donald Trump. On lui avait reproché de ne pas se concentrer davantage sur la menace des maladies infectieuses.

Des proches de Joe Biden lui auraient conseillé de donner plus de pouvoir à l’ASPR pour mettre ce service sur un pied d’égalité avec le CDC et d’autres d’agences indépendantes du Département de santé, tels que la Food and Drug Administration (FDA).

Des services sous pression

Mais nombre d’experts en santé publique affirment qu’une partie essentielle de la réponse à la pandémie consiste à travailler avec les agences de santé nationales et locales, et notent que le CDC entretient une relation beaucoup plus solide avec ces équipes de première ligne que l’ASPR. 

Le bureau d’intervention d’urgence a également fait l’objet d’un examen minutieux de ses opérations.

Dawn O’Connell aurait appelé mardi les membres du Congrès pour les informer du plan de l’administration, selon certaines indiscrétions. Le département américain de la Santé et des services sociaux a le pouvoir de se réorganiser sans l’approbation du Congrès, mais les législateurs prévoient de faire pression pour obtenir des détails sur la manière dont le changement pourrait affecter les efforts en cours sur le front des pandémies de Covid 19 et de variole du singe. 

Le Congrès surveille déjà les performances et les actions menées contre les pandémies de l’ASPR, du CDC et d’autres agences de santé. La sénatrice démocrate de l’État de Washington, Patty Murray, qui dirige le comité sénatorial de la santé, a critiqué le 20 juillet la réponse de l’administration Biden à l’épidémie de variole du singe et demandé un briefing urgent sur sa stratégie.

Dans un tweet elle affirmait : « Nous avons vu ce qui s’est passé lorsque le COVID-19 a frappé : nous n’étions pas prêts. Nous ne pouvons absolument pas nous retrouver dans la même situation avec la variole du singe. Je demande au Département américain de la Santé et des services sociaux ce dont nous avons besoin pour assurer une réponse forte à cette menace émergente pour la santé publique ». 

Dawn O’Connell prend les manettes de la réponse américaine aux pandémies

Certains hauts responsables de l’administration Biden ont déclaré qu’ils n’étaient pas au courant du plan de réorganisation du département, qui a été approuvé par le secrétaire du département américain de la Santé Xavier Becerra.

Dawn O’Connell, qui était auparavant haut responsable de la santé dans l’administration Obama et directrice des opérations américaines au sein de la Coalition pour l’innovation et la préparation aux épidémies, aurait passé des semaines à défendre le plan en privé, arguant que son bureau a besoin de plus d’autorité pour embaucher des membres du personnel, superviser les contrats et avoir plus de flexibilité. 

Cette restructuration devrait se faire progressivement pendant environ deux ans, mais Dawn O’Connel est déjà très active. Le 26 juillet dernier, elle a par exemple modéré une table ronde qui réunissait les représentants des grands groupes pharmaceutiques américains pour discuter de « la conception et la fabrication d’une nouvelle génération de vaccin », lors du « Sommet sur l’avenir des vaccins » organisé à la Maison-Blanche

À noter que Rochelle Walensky n’était pas présente. C’est Alondra Nelson, présenté comme la directrice par intérim du Bureau de la Science et de la technologie de la Maison-Blanche qui représentait le CDC. 

Lors de cette table ronde, Mme O’connel a rappelé qu’ASPR et ses partenaires ont distribué « plus de 785 millions de vaccins Covid19 qui ont sauvé des millions de vies ». Elle a affirmé qu’« ASPR abrite l’autorité médicale de Recherche et Développement d’un vaccin pour répondre à l’urgence de santé publique ». « ASPR abrite également depuis janvier 2022 les opérations de coordination, de l’acquisition et de la distribution des vaccins Covid 19 et des produits médicaux. »

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...