une femme tuée à l’arme blanche, les voisins interpellent le suspect

0
51

Une femme de 54 ans a été tuée à l’arme blanche dimanche à son domicile, au Lamentin dans le centre de la Martinique, et un suspect a été arrêté par les voisins puis remis à la police. Le corps a été découvert par des voisins dimanche en fin de journée, qui ont alerté les forces de l’ordre, ont indiqué les pompiers à l’AFP.

Ces voisins ont également neutralisé et ligoté un suspect, présent au moment de la découverte du corps, en attendant l’arrivée des policiers et gendarmes. Cet homme de 54 ans a ensuite été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête de flagrance.

À l’arrivée des pompiers, le corps de la victime présentait de nombreuses blessures à l’arme blanche, vraisemblablement portées par un coutelas, une machette traditionnellement utilisée sur l’île pour couper la canne à sucre. Selon le parquet, le suspect n’est pas le compagnon de la victime, mais leur lien reste à déterminer.

Il s’agit du premier meurtre d’une femme en Martinique sur les 19 homicides commis sur le territoire depuis le début de l’année, a confirmé la procureure de la République à l’AFP.

Les associations féministes locales ont immédiatement réagi au crime. «Face à l’augmentation des violences [en Martinique], quelle part les violences envers les femmes occupent-elles dans les propositions de nos politiques ? Aucune !», regrette l’UFM, l’union des femmes de Martinique, dans un communiqué. «C’est le premier féminicide depuis le début de l’année, mais il y a toutes ces femmes que l’on reçoit chaque jour qui sont tuées à petit feu, psychologiquement, moralement», a précisé à l’AFP Georges Arnaud, la co-fondatrice de l’association Culture Égalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici