«Poutine vit dans un monde parallèle virtuel»

0
67

ENTRETIEN – Ancien officier supérieur du KGB et camarade de promotion de Vladimir Poutine, Sergueï Jirnov est l’un des hommes les mieux renseignés sur ce qui se passe vraiment au Kremlin. Dans son dernier livre, il s’inquiète d’une mécanique qui rend aujourd’hui envisageable une guerre nucléaire.

C’était le soir même du début de l’invasion russe en Ukraine. Sur le plateau de Cyril ­Hanouna, un ex-espion russe sidère littéralement les téléspectateurs en annonçant la possibilité d’emploi par les Russes d’armes nucléaires tactiques. Les réseaux sociaux se déchaînent contre lui, de nombreux experts le traitent de va-t-en-guerre inconséquent… jusqu’à ce que Vladimir Poutine, trois jours plus tard, ­annonce la mise en état d’alerte de son arsenal atomique. Depuis, ­Sergueï Jirnov est écouté avec attention par tous ceux qui s’inquiètent d’un conflit dont nul ne sait où il peut nous mener. Le Figaro Magazine publie en exclusivité les extraits chocs de son nouveau livre, L’Engrenage (Albin Michel).

LE FIGARO MAGAZINE. – Pensez-vous que la Russie est en train de perdre la guerre en Ukraine ?

Sergueï JIRNOV. – J’aimerais bien mais rien n’est sûr pour le moment. Poutine peut gagner quelques ­batailles, éventuellement occuper tout le Donbass, garder certaines grandes villes pour tenir l’est…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici