plus de 1 700 combattants d’Azovstal se sont rendus depuis lundi, d’après Moscou

0
70

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

12h15 : Il est midi, voici les principaux titres :

• L’essentiel est-il bouclé ? Elisabeth Borne doit réaliser son premier déplacement en tant que Première ministre cet après-midi aux Mureaux (Yvelines) sur le thème de l’égalité des chances et de l’émancipation. La composition du nouveau gouvernement, elle, se fait toujours attendre. Suivez notre direct.

• Le manque de personnel dans les hôpitaux est critique, prévient le professeur Rémi Salomon. “On a un risque imminent de rupture de l’accès au soin, alerte-t-il sur franceinfo. Partout, on manque de lits, on manque d’infirmières, on manque d’urgentistes.”

• Le chancelier allemand Olaf Scholz n’est pas favorable à un “raccourci” pour une adhésion rapide de l’Ukraine à l’Union européenne. Il n’existe “pas de procédure rapide d’adhésion”, avaient déjà prévenu des dirigeants européens. Suivez notre direct.

• Le groupe Orpea est épinglé pour les méthodes de sa centrale d’achats suisse par la cellule investigation de Radio France.

10h40 : Alors que le chancelier allemand ne souhaite pas de “raccourci” pour une éventuelle adhésion de l’Ukraine à l’UE, rappelons cet avertissement des dirigeants européens en mars, à Versailles (Yvelines) : il n’existe “pas de procédure rapide d’adhésion”.

09h52 : Le chancelier allemand Olaf Scholz n’est pas favorable à un “raccourci” pour une adhésion rapide de l’Ukraine à l’Union européenne.

09h10 : Faisons un nouveau rappel des principaux titres :

• Elisabeth Borne doit réaliser son premier déplacement en tant que Première ministre cet après-midi aux Mureaux (Yvelines) sur le thème de l’égalité des chances et de l’émancipation. La composition du nouveau gouvernement se fait toujours attendre. Suivez notre direct.

• Le président américain Joe Biden doit rencontrer les dirigeants suédois et finlandais qui ont officiellement demandé leur adhésion à l’Otan. Hier, Moscou a affirmé que près de 1 000 soldats ukrainiens retranchés sur le site d’Azovstal à Marioupol s’étaient “constitués prisonniers”. Un chiffre non confirmé par Kiev.

• Le manque de personnel dans les hôpitaux est critique, prévient le professeur Rémi Salomon. “On a un risque imminent de rupture de l’accès au soin, dit-il sur franceinfo. Partout, on manque de lits, on manque d’infirmières, on manque d’urgentistes.”

• Les températures sont en baisse aujourd’hui alors que plusieurs records de température pour le mois de mai ont été battus ou égalés dans le Sud-Est, le Centre-Est et le Sud-Ouest, notamment à Albi (33,7 °C), Toulouse (33,4 °C) ou Montélimar (33,8 °C).

08h03 : Speaking in Dallas this afternoon, former President George. W Bush made a significant verbal slip-up while discussing the war in Ukraine. He tried referencing what he described as the “wholly unjustified and brutal invasion” — but said Iraq, instead of Ukraine. https://t.co/tw0VNJzKmE

08h23 : La séquence est déjà largement commentée. L’ancien président américain George W. Bush a commis un étonnant lapsus, hier, en évoquant la guerre en Ukraine. Il a commencé par décrire “la décision d’un homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l’Irak”. Avant de faire une grimace et de se corriger : “Je veux dire, de l’Ukraine.” George W. Bush était à la Maison Blanche lorsque l’invasion de l’Irak a été décidée en 2003, une opération rapidement qualifiée là aussi de brutale et d’injustifiée.

07h51 : Roman Starovoyt, gouverneur de la région de Koursk, précise que d’autres personnes ont été blessées et reçoivent des soins médicaux.

07h48 : Une attaque dans un village du sud-ouest de la Russie, situé à la frontière avec l’Ukraine, dans la région de Koursk, a fait un mort et des blessés, fait savoir le gouverneur de cette région.

07h25 : Le Figaro titre sur la situation en Ukraine, évoquant Kharkiv. La deuxième ville du pays, située dans l’Est, est le “théâtre de nouvelles atrocités russes”, écrit le journal.

07h03 : Expulsions de diplomates français de Russie en représailles : “C’est un héritage de l’Union soviétique, explique Sylvie Bermann, ancienne ambassadrice de France en Russie. Dans les ambassades, ils ont une grande partie du personnel qui appartient au service du renseignement.” https://t.co/VbvDbABh2x

07h02 : La Russie a expulsé 34 diplomates français. Rien de très étonnant, explique sur franceinfo Sylvie Bermann, ancienne ambassadrice de France en Russie jusqu’en 2019, qui s’interroge sur le délai.

07h32 : Faisons un premier rappel des principaux titres :

• Le président américain Joe Biden doit rencontrer les dirigeants suédois et finlandais qui ont officiellement demandé leur adhésion à l’Otan. Hier, Moscou a affirmé que près de 1 000 soldats ukrainiens retranchés sur le site d’Azovstal à Marioupol s’étaient “constitués prisonniers”. Un chiffre non confirmé par Kiev.

• Les températures sont en baisse aujourd’hui alors que plusieurs records de température pour le mois de mai ont été battus ou égalés dans le Sud-Est, le Centre-Est et le Sud-Ouest, notamment à Albi (33,7 °C), Toulouse (33,4 °C) ou Montélimar (33,8 °C).

• Arrivé en hélicoptère au Festival de Cannes pour la projection de Top Gun : Maverick, l’acteur américain Tom Cruise s’est vu remettre une Palme d’or d’honneur surprise.

• Le candidat de la majorité Jérôme Peyrat s’est retiré de la course dans la 4e circonscription de Dordogne. Il avait été investi malgré sa condamnation pour violences conjugales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici