Petit-Canal : la tragique disparition d’un prêtre hindou

0
76

Un violent incendie s’est déclaré dans une maison, hier, en début de soirée, non loin de la RN6 à Petit-Canal. André Perianayagom, un prêtre hindou de 90 ans, y a malheureusement perdu la vie.



Un accident tragique. Peu avant 20 heures, hier, dimanche 17 juillet, André Perianayagom, 90 ans, grande figure de l’hindouïsme en Guadeloupe, a été retrouvé inanimé à son domicile situé non loin de la RN6, à Petit-Canal. En cause, un incendie, pour l’heure, d’origine inconnue. 

Une vingtaine d’hommes du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Guadeloupe a rapidement été dépêchée sur place car l’habitation était complètement embrasée à leur arrivée. Les soldats du feu ont eu fort à faire pour venir à bout de ce sinistre.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Considéré comme une “encyclopédie du patrimoine indo-guadeloupéen” et l’un des derniers prêtres hindou de Guadeloupe,  il aimait partager l’étendue de ses connaissances sur les rites et cérémonies pratiquées chez les indo-guadeloupéens.

André Perianayagom, lors d’une cérémonie hindou.



©Réseaux Sociaux

C’est un choc pour les membres de sa famille et ses proches.

Séverine Perianayagom, petite-fille d’André Perianayagom

©Guadeloupe

Freddy Casdard, proche de la victime

©Guadeloupe

Un homme apprécié de tous et qui laissera un grand vide. Et à la suite à cette tragique disparition, les réactions sont nombreuses.

Fred Négrit, président du Conseil guadeloupéen pour les langues indiennes

©Guadeloupe

Guy Losbar, président du Conseil Départemental salue aussi la mémoire et l’engagement de ce « Fervent défenseur et passionné de la culture indo-guadeloupéenne, des rituels à l’ensemble des chants, en passant par la confection des costumes traditionnels, qui n’a eu de cesse de faire vivre et de s’assurer de la transmission de son savoir. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici