Meurtre de Jamal Khashoggi : le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman bénéficie d’une immunité, selon Washington

0
13

Washington soigne ses relations avec Riyad. Poursuivi au civil devant un tribunal américain pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed Ben Salman bénéficie d’une immunité judiciaire, a estimé le gouvernement des Etats-Unis dans un document déposé jeudi 18 novembre.

« Les Etats-Unis informent respectueusement le tribunal que le défendeur Mohammed Ben Salman, premier ministre du royaume d’Arabie saoudite, est le chef de gouvernement en exercice et, par conséquent, bénéficie d’une immunité contre ces poursuites », est-il écrit dans cet argumentaire signé par l’administration du président américain, Joe Biden.

« Jamal est mort une deuxième fois »

Les tribunaux américains accordent l’immunité aux chefs d’Etat et autres dirigeants étrangers de haut rang. Or le prince, surnommé MBS, a été nommé premier ministre à la fin de septembre, ce qui laisse supposer qu’il cherche à se prémunir de plaintes déposées devant des tribunaux étrangers, et notamment de l’action au civil lancée à Washington par Hatice Cengiz, la fiancée turque du journaliste assassiné dans le consulat du royaume à Istanbul en 2018.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Affaire Khashoggi : deux femmes proches du journaliste assassiné ont été surveillées par Pegasus

En réaction à la communication de l’exécutif américain, cette dernière a protesté sur Twitter : « Jamal est mort une deuxième fois aujourd’hui », a-t-elle écrit, ajoutant : « Personne ne s’attendait à une telle décision. Nous pensions que peut-être la justice des Etats-Unis apporterait sa lumière. Mais, encore une fois, l’argent a parlé le premier. »

La recommandation du gouvernement américain n’a pas de caractère contraignant pour le tribunal. Le texte ajoute que « le département d’Etat ne se prononce pas sur les mérites de cette procédure et réitère sa condamnation sans équivoque du meurtre odieux de Jamal Khashoggi », un proche du pouvoir saoudien devenu critique à son égard par la suite.

« L’administration Biden a dépassé les bornes »

Cette recommandation a choqué les partisans de l’action de la veuve du journaliste, parmi lesquels des membres de Democracy for the Arab World Now (DAWN), une ONG établie aux Etats-Unis fondée par M. Khashoggi. « L’administration Biden a dépassé les bornes en recommandant l’immunité pour MBS et en lui évitant de rendre des comptes, a estimé Sarah Leah Whitson, directrice exécutive de DAWN. Maintenant que M. Biden a déclaré que MBS avait l’immunité totale, nous pouvons nous attendre à ce que les attaques de ce dernier contre les gens de notre pays empirent encore. » Agnès Callamard, secrétaire générale de l’ONG Amnesty International, a qualifié la recommandation du gouvernement américain de « profonde trahison ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Affaire Khashoggi : plainte à Paris contre le prince héritier saoudien

« L’administration Biden, non seulement protège [MBS] de toute poursuite devant les tribunaux américains, mais le rend plus dangereux que jamais avec un permis de tuer ses opposants sans conséquence », a dénoncé, quant à lui, Khalid Al-Jabri, le fils de Saad Al-Jabri, un ex-espion saoudien qui a accusé le prince de lui avoir envoyé une équipe de tueurs au Canada.

Après une période de relative mise à l’écart à la suite du meurtre du journaliste, MBS est revenu sur la scène internationale au cours de cette année, notamment grâce au président américain. Joe Biden s’est rendu en Arabie saoudite en juillet, une initiative aux gains peu évidents, alors qu’il avait précédemment juré de faire du royaume un « paria ». L’an dernier, M. Biden avait rendu public un rapport des services de renseignement révélant que le prince avait approuvé l’opération ayant entraîné la mort de Jamal Khashoggi. Les autorités saoudiennes ont démenti.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Joe Biden renoue avec Mohammed Ben Salman mais repart les mains vides

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici