Mali : un prêtre catholique allemand porté disparu à Bamako

0
9

Un prêtre catholique de nationalité allemande est porté disparu au Mali depuis dimanche soir 20 novembre, a-t-on appris lundi auprès de religieux et de proches. « La voiture de Hans-Joachim Lohre a été retrouvée dans un quartier de Bamako non loin de l’institut de formation où il donne des cours », a déclaré à l’AFP un responsable de la conférence épiscopale de Bamako au sein de laquelle le prêtre est chargé du dialogue interreligieux. « Il est porté disparu. D’autres disent qu’il a été enlevé », a-t-il ajouté sous le couvert de l’anonymat.

Enseigner le dialogue des religions

Surnommé « Ha-Jo », le prêtre allemand vit au Mali depuis une trentaine d’années. Il enseigne dans la capitale malienne à l’Institut de formation islamo-chrétienne, qui reçoit des étudiants venus d’Afrique, selon l’un de ses proches qui s’est dit « très inquiet ».

Le prêtre « enseigne le dialogue des religions et croit vraiment possible la cohabitation pacifique des religions », a souligné un travailleur du Centre foi et rencontre de Bamako, dont le religieux porté disparu est également responsable. Interrogé par l’AFP, un responsable de la direction de la police a assuré que « tout était mis en œuvre pour retrouver le père Ha-Jo ».

Lire aussi : Olivier Dubois : malgré la fin de l’opération « Barkhane » au Mali, la France reste « mobilisée » pour faire libérer le journaliste

Le Mali est en proie depuis 2012 à une grave crise sécuritaire et à des violences en tout genre, dont les kidnappings sont l’un des aspects, qu’il s’agisse d’étrangers ou de Maliens. Les motivations, idéologiques ou crapuleuses, vont de la demande de rançon à l’acte de représailles en passant par la volonté de marchandage.

Plusieurs religieux et religieuses chrétiens ont été enlevés ces dernières années. Les enlèvements sont moins courants dans la capitale et dans le sud, davantage préservés par la violence que le nord ou le centre du pays.

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du « Monde Afrique ».

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici