L’US Army choisit le véhicule chenillé “Beowulf” de BAE Systems Hägglunds pour ses opérations en milieu froid

0
56

En raison du dérèglement climatique, qui facilitera l’exploitation de ses ressources naturelles tout en laissant entrevoir de nouvelles routes maritimes, le Grand Nord est l’une des priorités de la Russie tandis que la Chine ne fait pas mystère de l’intérêt qu’elle lui porte [elle a publié un « livre blanc » sur l’Arctique en janvier 2018]. De leur côté, les États-Unis ont tardé à prendre la mesure de ces changements à venir et de la compétition stratégique qui s’annonce.

Ce n’est en effet qu’en 2019 que le Pentagone a publié une stratégie globale pour l’Arctique. Et si l’US Air Force, l’US Navy et l’US Coast Guard l’ont déclinée à leur niveau assez rapidement, l’US Army ne l’a fait que très récemment. Et le principal constat qui a pu être tiré des exercices qu’elle a menés en Alaska est que ses troupes ne disposent pas des équipements adéquats pour combattre par grand froid.

Ainsi, les blindés Stryker ne sont pas adaptés pour évoluer à de trop basses températures, de même que les équipements électroniques. Aussi, pour remédier à certaines déficiences, à commencer celles dans le domaine de la mobilité, l’US Army a lancé le programme CATV [pour Cold Weather All-Terrain Vehicle], avec l’objectif de se procurer, dans un premier temps, 13 véhicules chenillés pour assurer des missions de transport et de logistique, jusqu’alors confiées à ses Small Unit Support Vehicle [SUSV].

Deux industriels étaient sur les rangs : Oshkosh Defense, associé pour l’occasion au singapourien ST Kinetics, pour soumettre le Bronco 3, et BAE Systems Hägglunds, avec le Beowulf, une version non blindée du Bandvagn Skyddad [BvS] 10. Et, finalement, c’est la filiale suédoise du groupe britannique qui a été retenu, l’US Army lui ayant notifié un premier contrat de 278 millions de dollars, cette prenant également en compte la fourniture de pièces de rechange et un soutien logistique.

Le « Beowulf est un véhicule non blindé, chenillé et très polyvalent pouvant transporter du personnel et une variété de charges utiles dans ses deux compartiments. Il peut rouler sur la neige, la glace, la roche, le sable et la boue, traverser les marécages et les zones inondées », souligne BAE Systems, dans un communiqué publié pour annoncer le choix de l’armée américaine. « Il s’agit de la première vente de Beowulf, qui est basé […] sur le BvS10, en service au sein de plusieurs armées européennes [dont l’armée de Terre, ndlr] », a-t-il ajouté.

Selon les données de BAE Systems Hägglunds, le Beowulf peut transporter jusqu’à 14 soldats et environ 8000 kg de charge utile à la vitesse maximale de 65 km/h.

Au total, l’US Army envisage de disposer d’au moins 163 véhicules de ce type pour en équiper ses unités basées en Alaska, à commencer par la 11e division aéroportée, qu’elle a récemment réactivée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici