L’Ukraine poursuit sa contre-offensive dans le Sud, la Russie bombarde Kharkiv

0
61

Publié le :

Les frappes russes se sont intensifiées dans le nord-est de l’Ukraine mercredi 17 au soir et jeudi 18 août, notamment à Kharkiv : au moins quatre morts et vingt blessés jeudi matin, après sept personnes le soir, selon les Ukrainiens. Les frappes ont aussi visé Belgorod et Krasnograd dans les environs de la deuxième ville du pays. Mais au Sud, l’Ukraine poursuit la contre-offensive, et met les Russes en difficulté.

Les Ukrainiens ont frappé une base militaire à Nova Kakhovka, près de Kherson : les infrastructures ont été détruites et l’attaque a fait 12 morts parmi les soldats russes, annonce l’État-major ukrainien.

Forte explosion

Toujours au sud, en zone occupée, le maire de Melitopol rapporte une forte explosion entendue près d’un centre opérationnel russe au cœur de la ville.

Le front sud est sous haute tension et après les récentes attaques en Crimée, qui ont notamment touché des aéroports. Moscou réorganise ses forces, l’armée russe met ses avions et hélicoptères à l’abri : selon le ministère ukrainien de la Défense, les occupants reculent leurs appareils vers l’intérieur de la péninsule, voire plus loin sur le territoire de la Fédération de Russie.

Nouveau commandant

Le Kremlin a, par ailleurs, nommé un nouveau comandant à la tête de la flotte de la mer Noire, le vice-amiral Viktor Sokolov. La prestigieuse force russe a subi des revers majeurs depuis le début de l’invasion, dont le naufrage du navire amiral Moskva en avril.

Et en amont de la visite du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à Lviv aujourd’hui, le conseiller militaire du Volodymyr Zelensky a déclaré que le conflit, sur le plan stratégique, était dans l’impasse.

À lire aussi: Donbass: ces habitants qui ont choisi de passer sous drapeau russe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici