“Livre des bourreaux” : meurtres, viols, pillages… l’Ukraine veut recenser les crimes de guerre de la Russie

0
93

Volodymyr Zelensky a annoncé ce mardi la création d’un Livre des bourreaux, dont le but est de recenser des preuves concrètes des exactions commises par l’occupant russe en Ukraine.

L’Ukraine met au point un “Livre des bourreaux”, un système destiné à rassembler les preuves des crimes de guerre qui, selon Kyiv, ont été commis pendant l’occupation russe, a déclaré mardi 7 juin le président ukrainien Volodimir Zelensky.

Les procureurs ukrainiens disent avoir enregistré plus de 12 000 crimes de guerre présumés impliquant plus de 600 suspects depuis que le début de l’offensive russe le 24 février.

Confirmer les données sur les criminels de guerre

“La semaine prochaine, une publication spéciale sera lancée – “Le livre des bourreaux” – un système d’information pour recueillir la confirmation des données sur les criminels de guerre, les criminels de l’armée russe”, a déclaré Volodimir Zelensky lors d’une allocution vidéo.

Le président ukrainien a déclaré qu’il s’agirait d’un élément clé pour mettre en œuvre sa promesse de faire rendre des comptes aux militaires russes qui ont commis ce que les autorités ukrainiennes ont décrit comme des meurtres, des viols et des pillages.

Un premier criminel de guerre jugé

“Il s’agit de faits concrets concernant des individus spécifiques, coupables de crimes cruels précis commis contre des Ukrainiens”, a déclaré Volodimir Zelensky. Depuis le début de l’invasion russe, les témoignages glaçants s’accumulent sur les exactions commises à l’encontre de la population.

Le 3 avril, Human right watch avait d’ailleurs dévoilé un rapport accablant indiquant que “des exécutions sommaires et d’autres violations graves des droits humains ont manifestement été perpétrées par les forces russes”.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : viols, exécutions sommaires… l’accablant rapport pour la Russie de Human Rights Watch

La Russie affirme avoir fait tout son possible pour éviter de cibler les civils dans le cadre de son “opération militaire spéciale” en Ukraine. Le 20 mai, un jeune homme a été condamné à la prison à vie en Ukraine. Le soldat russe de 21 ans a été reconnu coupable de crime de guerre en Ukraine. Il est le premier à avoir été jugé, depuis le début du conflit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici