l’ex-policier Derek Chauvin condamné à plus de 20 ans de prison par la justice fédérale américaine

0
38

L’ex-policier américain Derek Chauvin a été condamné à 21 ans de prison par la justice fédérale des Etats-Unis, jeudi 7 juillet, pour le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd à Minneapolis, dans le Minnesota (Etats-Unis), le 25 mai 2020.

L’ancien agent blanc de 46 ans avait été condamné à 22 ans et demi de réclusion par la justice de l’Etat du Minnesota, le 25 juin 2021. Trois mois plus tard, il avait attaqué en appel 14 points de sa condamnation. La peine fédérale de 21 ans de prison, concomitante, est quant à elle définitive puisqu’elle découle d’un accord de plaider-coupable. Elle peut être purgée en même temps que l’autre sentence, a précisé le juge Paul Magnuson du tribunal de Saint-Paul, en lui donnant crédit des sept mois déjà passés en détention. “Je ne sais pas pourquoi vous avez fait ça, mais placer son genou sur le cou de quelqu’un jusqu’à ce qu’il meure est mal. Et pour ça, vous devez être sévèrement puni”, a lancé le magistrat à l’ancien agent. 

La justice fédérale avait ouvert ses propres poursuites en inculpant Derek Chauvin, ainsi que ses trois anciens collègues, pour “violation des droits constitutionnels” de George Floyd, plus particulièrement “du droit à ne pas être victime d’un usage déraisonnable de la force par un policier”.

Dans le dossier fédéral, l’ancien policier avait d’abord plaidé non coupable, avant de changer de stratégie en décembre 2021, admettant pour la première fois une part de responsabilité. Dans sa reconnaissance de culpabilité, il avait admis avoir abusé de la force, “en sachant que c’était mal”, et “sans justification légale”.

Le 25 mai 2020 à Minneapolis, Derek Chauvin avait voulu arrêter George Floyd, soupçonné d’avoir utilisé un faux billet de 20 dollars pour acheter des cigarettes. Avec trois collègues, il l’avait plaqué au sol, avant de s’agenouiller sur son cou. Le policier avait maintenu sa pression pendant près de dix minutes, indifférent aux râles de George Floyd mais aussi aux supplications de passants affolés, et ce même une fois le pouls du quadragénaire devenu indétectable.

La scène, filmée et mise en ligne, avait déclenché d’immenses manifestations contre le racisme et les violences policières dans tous les Etats-Unis et au-delà.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici