Les témoignages des soldats russes livrent un éclairage glaçant sur la guerre en Ukraine

0
81

Publié le :

Ces dernières semaines, deux témoignages de soldats russes exposent le quotidien des militaires de Vladimir Poutine sur le front ukrainien. Ces premiers récits brisent l’opacité imposée par l’armée russe.

Propagande ultra-présente, soldats laissés à eux-mêmes, meurtres de civils… Un ex-parachutiste et un soldat d’infanterie russes livrent des témoignages forts, entre confessions et dénonciations.

« Je lui ai dit d’avancer et de se mettre à genoux. Il l’a fait. Et je lui ai mis une balle dans le cerveau », dit Daniil Frolkin, soldat d’infanterie. Le jeune homme âgé de 21 ans raconte froidement le meurtre d’un civil ukrainien aux journalistes du site d’investigation iStories. Sa longue confession en dit long sur le quotidien des soldats au service de Poutine.   

« Je veux juste tout confesser »

« Cela risque de créer du désordre dans nos forces si tu publies cette vidéo. Je réalise bien que je vais être enfermé pour avoir révélé ces informations… Pas forcément pour ce que j’ai fait en Ukraine, mais pour les informations que je partage avec toi. Je veux juste tout confesser et raconter ce qui se passe dans notre pays. Je souhaiterais que cette guerre n’ait jamais eu lieu », ajoute-t-il.

Si la violence est omniprésente, c’est le désarroi et l’opacité complète dans laquelle vivent les soldats qui sautent aux yeux dans son histoire, comme dans celle de Pavel Filatiev. Cet ancien parachutiste a publié P.O.V le 1er août dernier. 140 pages où il livre sa rage face à ses « deux mois de boue, de faim, de froid, de sueur et de sensation de mort ». Pavel Filatiev raconte son histoire, celle d’un homme aveuglé par la propagande, perdu, persuadé d’aller libérer une population et qui finit par fuir l’armée et son pays pour éviter la prison.

La démarche de Pavel Filatiev avec la publication de son livre est très importante pour expliquer le monde russe et le fait que la propagande de Poutine fait beaucoup de mauvaises choses pour envoyer plus de 200 000 russes à la guerre.

Vladimir V. Osechkin, fondateur du site Gulagu.net et militant des droits de l’homme en Russie

►À lire aussi : Vladimir Poutine signe un décret pour augmenter l’effectif de l’armée russe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici