le Rhin à sec sape l’économie allemande

0
101
Le Rhin à Bingen (Rhénanie-Palatinat), le 10 août. REA/Rainer UNKEL/REA

DÉCRYPTAGE – Le fleuve est une artère vitale pour l’industrie du pays. La baisse du niveau des eaux limite le chargement, et la navigation pourrait être interrompue.

À Berlin

L’eau du Rhin s’évapore tous les jours et pas de précipitations à l’horizon dans le bassin du fleuve avant mercredi. Les péniches ne transportent souvent plus qu’un quart du chargement habituel, pour pouvoir continuer à naviguer le long du lit de plus en plus découvert et craquelé jusqu’aux rives. Le niveau de l’eau à Kaub, point stratégique à l’ouest de Francfort, décidera de la poursuite du trafic. En dessous de 30 centimètres mesurés au bord, niveau qu’il doit atteindre cette semaine, le Rhin est très difficilement navigable. Par endroits, le majestueux fleuve semble pratiquement réduit à un modeste ruisseau. Malgré cette sécheresse persistante, le président de l’Administration fédérale de la navigation (WSV), Hans-Heinrich Witte, se veut rassurant. «On ne s’attend pas à ce que le trafic fluvial s’arrête», affirme-t-il au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

Un scénario redouté par Roberto Spranzi. De son bureau qui surplombe le port de commerce de Duisbourg, le directeur de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici