Le corps du journaliste tué en Ukraine rapatrié cette nuit en France…

0
72
6h50 : Le « cyber Pearl Harbor » n’a pas eu lieu

Plusieurs chefs européens de forces militaires de cyberdéfense ont constaté mercredi que les Russes s’étaient montrés bien moins efficaces qu’attendus dans l’emploi de capacités de combat numérique lors de leur offensive contre l’Ukraine.

« Nous étions assez sûrs qu’il y aurait un cyber Pearl Harbor » pour accompagner l’offensive terrestre, a estimé le général Karol Molenda, le commandant des forces polonaises de cyberdéfense, lors d’une table ronde au Forum international de la cybersécurité (FIC) de Lille. « Mais l’Ukraine était préparée, et a résisté aux attaques (cyber) de la Russie. Donc la leçon numéro 1 » de la guerre, « c’est qu’il est possible de se préparer pour un conflit cyber », a-t-il estimé.

Par ailleurs, la Russie est « forte pour attaquer, mais n’est pas si bonne en défense », a relevé le général, en évoquant les multiples cyberattaques qui ont touché le pays, venues notamment de groupes de hackers indépendants. Le colonel Romualdas Petkevicius, du centre national de cybersécurité lituanien, a quant à lui estimé que de toute évidence, « les Russes n’étaient pas prêts à faire une guerre coordonnée sur le plan physique et sur le plan cyber ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici