l’armée russe fait sauter un pont près de Sievierodonetsk ; Amnesty accuse Moscou de crimes de guerre

0
47

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
La situation en carte
Agrandir

Le contexte

Live animé par Alexandre Priam

Image de couverture : Des militaires ukrainiens tirent un missile, près de la ville de Lyssytchansk, dans la région de Louhansk, dimanche 12 juin 2022. GLEB GARANICH / REUTERS

  • La demande de l’Ukraine d’obtenir le statut de candidate à l’Union européenne (UE) aura bientôt une réponse, a promis, samedi, Ursula von der Leyen. « Nous voulons soutenir l’Ukraine dans son parcours européen », a assuré, à Volodymyr Zelensky, la présidente de la Commission européenne, en visite à Kiev.
  • Dans l’Est, sur la ligne de front où l’offensive russe s’intensifie depuis plusieurs jours, « l’ennemi a concentré l’essentiel de ses efforts dans le nord de la région de Louhansk » dimanche, où il « utilise l’artillerie à grande échelle et, malheureusement, a un avantage de 10 contre un » sur ce plan, a expliqué sur Facebook Valeri Zaloujny, le commandant en chef de l’armée ukrainienne. « Malgré des tirs intenses, nous avons réussi à arrêter l’ennemi », a-t-il ajouté. Dans la matinée, la présidence ukrainienne avait fait état d’« assauts et de bombardements d’artillerie constants sur Sievierodonetsk et les villages alentour ».
  • Amnesty International a accusé, lundi 13 juin, la Russie de crimes de guerre en Ukraine. L’organisation affirme que des centaines de civils ont péri dans des attaques incessantes sur Kharkiv, dont beaucoup ont été menées avec des bombes à fragmentation. L’ONG de défense des droits de l’homme affirme avoir trouvé des preuves montrant que dans sept attaques sur des quartiers de la deuxième ville d’Ukraine, dans le nord-est du pays, les forces russes ont utilisé des bombes à sous-munitions de type 9N210 et 9N235 et des mines à dispersion, deux catégories interdites par des traités internationaux.
  • Le président Zelensky a signalé, samedi soir, la reprise par les forces ukrainiennes de localités, comme Tavriïsk, dans la région de Kherson, et dans l’oblast de Zaporijia, tandis que l’armée russe pilonne toujours la périphérie de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine. La zone autour de Tchortkiv, dans l’ouest de l’Ukraine, a aussi été bombardée dans la soirée, a fait savoir le gouverneur régional, Volodymyr Trouch.
  • Lors d’un entretien, diffusé vendredi, sur la chaîne YouTube « Feigin live », Oleksiy Arestovych, conseiller du président Zelensky, a reconnu que l’armée ukrainienne avait perdu environ dix mille combattants, au rythme d’une centaine par jour.
  • S’adressant par vidéo au forum sur la sécurité en Asie-Pacifique, M. Zelensky a appelé une nouvelle fois la communauté internationale à faire pression pour obtenir que la Russie mette fin au blocus des ports ukrainiens de la mer Noire, faute de quoi « la pénurie de produits alimentaires mènera inexorablement au chaos politique, ce qui risque de provoquer le renversement de nombreux gouvernements ».
  • Le ministre de la défense chinois, Wei Fenghe, s’exprimant lors de ce forum, a affirmé, dimanche, que Pékin « soutenait les pourparlers de paix » entre les deux belligérants et a assuré que son pays n’avait « jamais fourni de soutien matériel à la Russie » dans ce conflit.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. En Ukraine, les cent jours de guerre des orphelins de Marioupol

Enquête. Le coût écologique exorbitant des guerres, un impensé politique

Factuel. A Kiev, Ursula von der Leyen promet une réponse rapide aux ambitions de l’Ukraine

Entretien. Guerre en Ukraine : « Des civils sont utilisés comme des otages » par Moscou

Editorial. La clarification nécessaire de l’Elysée

Tribune. « Il est urgent d’ouvrir des sillons ferroviaires à travers l’Europe pour exporter le blé ukrainien »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici