La voiture tombée dans le lac des Quatre-Cantons localisée à près de 200 mètres de profondeur – rts.ch

0
55

La voiture qui est tombée dimanche dans le lac des Quatre-Cantons a été localisée mardi après-midi à une profondeur de 182 mètres. Le nombre de victimes qui se trouvaient dans le véhicule n’a pas encore été communiqué.

La voiture a été localisée par un bateau de la police cantonale zurichoise équipé d’une caméra, a déclaré mardi le porte-parole de la police cantonale schwytzoise Florian Grossmann lors d’une conférence de presse sur le lieu de l’accident.

Le véhicule est immatriculé dans le canton de Zurich. La police n’a pas précisé combien de personnes se trouvaient à bord. Elle a certes reçu des informations de la part de proches, mais elle s’en tient aux faits, a souligné le porte-parole.

Une falaise qui plonge dans le lac

La voiture circulait dimanche vers midi sur la route de l’Axen entre Flüelen (UR) et Brunnen (SZ). Au lieu-dit “Wolfsprung”, elle a heurté un rocher situé sur le côté droit de la route, a dérapé, traversé la barrière de sécurité, puis est tombée d’une hauteur de 45 mètres dans le lac des Quatre-Cantons. A cet endroit, la route longe une haute falaise qui se prolonge dans le lac jusqu’à près de 200 mètres de profondeur.

>> Lire aussi: Des plongeurs à la recherche d’une voiture disparue dans le lac à Brunnen (SZ)

Dimanche peu après l’accident, des plongeurs de la police schwytzoise avaient tenté, sans succès, de localiser la voiture en descendant jusqu’à 40 mètres. Les recherches ont ensuite été interrompues dimanche soir.

Opération délicate pour remonter la voiture

La police cantonale schwytzoise a alors demandé l’aide de la police cantonale zurichoise. Celle-ci a mis à l’eau un bateau équipé d’une caméra fixée au bout d’un long câble. La voiture a finalement pu être localisée mardi vers midi, à 182 mètres de profondeur.

Le temps qu’il faudra pour remonter le véhicule n’est pas encore connu. L’opération s’annonce laborieuse, prévient Florian Grossmann. Elle a été confiée à des entreprises privées. Mardi après-midi, deux bateaux équipés de grues sont arrivés sur le site.

ats/Vincent Cherpillod

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici