La centrale nucléaire de Zaporijjia “totalement déconnectée” du réseau

0
50

Selon l’opérateur nucléaire ukrainien, la centrale nucléaire de Zaporijia est totalement déconnectée du réseau énergétique.

La centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, sous contrôle russe et victime de plusieurs bombardements, est “totalement déconnectée” du réseau après l’endommagement des lignes de communication, a annoncé jeudi l’opérateur ukrainien Energoatom.

“Les deux réacteurs de la centrale en fonctionnement ont été déconnectés du réseau. En conséquence, les actions des envahisseurs ont provoqué une déconnexion totale de la centrale nucléaire de Zaporijjia du réseau électrique, pour la première fois dans son histoire”, a indiqué le groupe d’Etat Energoatom sur Telegram.

Une visite de l’AIEA “dans les prochains jours”

Cette centrale, occupée par les Russes, fait l’objet de bombardements dont Moscou et Kiev s’accusent mutuellement. Après avoir obtenu l’accord des deux belligérants et l’aval des institutions internationales, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) va organiser une visite de la centrale.

“C’est pour très vite, d’ici quelques jours, annonce son directeur, Rafael Mariano Grossi, sur France 24. Il n’y a plus de blocage, il y a eu des doutes, des objections politiques des deux côtés, mais nous en sommes arrivés à un stade où nous sommes tout près d’une acceptation totale des deux côtés.”

Un incident à la centrale nucléaire de Zaporijjia pourrait libérer un nuage radioactif sur une large partie de l’Europe. “Tout accident radioactif peut porter un coup aux pays de l’Union européenne: à la Turquie, à la Géorgie, et à des régions plus éloignées”, a averti il y a quelques jours le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici