Kirghizstan : un drapeau ukrainien sur le «Pic Poutine»

0
74

Alors que la Russie poursuit son offensive en Ukraine, un drapeau ukrainien a fait son apparition au sommet du «Pic Poutine», au Kirghizstan. Une enquête a été ouverte pour «vandalisme».

Fidèle allié de la Russie, le Kirghizstan a nommé l’un de ses sommets le «Pic Poutine», en hommage au chef d’Etat russe. Ce jeudi 26 mai, la police kirghize a ouvert une enquête après qu’un drapeau ukrainien a été découvert planté sur ce mont.

Tout a commencé par la publication, sur les réseaux sociaux, d’une vidéo qui montre le célèbre drapeau jaune et bleu flottant près d’une plaque identifiant un sommet comme le «Pic Poutine», à 4.446 mètres d’altitude. «Des vandales l’ont apporté et l’ont planté ici, nous n’avons aucune idée de qui ils sont», indiquait l’internaute responsable de cette publication, présentée comme une alpiniste.

Se saisissant de l’affaire, la police de Bichkek, la capitale, a déclaré avoir été en contact avec deux alpinistes qui se seraient, selon un ranger, dirigés vers le pic Poutine mardi soir. Ils ont été auditionnés en tant que témoins et ont expliqué «avoir découvert le drapeau après avoir escaladé le sommet et l’avoir filmé sur un téléphone», selon le porte-parole des forces de l’ordre. Il précise que les coupables pourraient recevoir une amende pour «vandalisme».

L’apparition de ce drapeau est évidemment identifiée par les autorités comme une manifestation de soutien à l’Ukraine et par extension d’opposition à l’allié russe. Sur Twitter, l’internaute qui avait publié la vidéo a indiqué avoir été interrogée par la police ce jeudi. Selon elle, les personnes chargées de retirer le drapeau ukrainien l’ont également contactée pour connaître le chemin à prendre jusqu’au sommet.

Ce pic a été baptisé «Poutine» en 2011, lors d’un renforcement des relations du Kirghizstan avec Moscou, qui a suivi une révolution survenue l’année précédente dans ce pays d’Asie centrale. Auparavant, un sommet avait également été nommé en l’honneur du premier président russe, Boris Eltsine. Tous deux se trouvent dans la chaîne du Tian Shan, qui compte également un «Pic Lénine». Culminant à 7.134 mètres, ce dernier est l’un des plus hauts sommets de la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici