Kiev récupère les corps de combattants d’Azovstal dans un échange avec Moscou

0
68

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
La situation en carte
Agrandir

Le contexte

Live animé par Anna Villechenon

Image de couverture : Des soldats ukrainiens portent leur corps d’un de leurs camarades tué au combat contre l’armée russe en Transcarpatie, le 30 mai 2022 (photo d’illustration). STRINGER / REUTERS

Les contributions de ce suivi en direct sont activées entre 9 heures et 21 heures, heure de Paris.

  • Le président de la République, Emmanuel Macron, est attendu mardi en Roumanie pour saluer les 500 soldats français qui sont déployés sur une base de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) depuis l’invasion de l’Ukraine, avant une visite de soutien à la Moldavie et un possible déplacement à Kiev.
  • Les trois ponts qui relient les deux villes de Lyssytchansk et Sievierodonetsk ont été détruits, mais cette ville-clé de l’est de l’Ukraine n’est pas « isolée » et les troupes ukrainiennes ne sont pas bloquées, a affirmé mardi 14 juin le maire de Sievierodonetsk, Oleksandr Striouk. « L’artillerie de l’ennemi détruit des immeubles de grande hauteur et des installations industrielles », a ajouté le gouverneur régional de Louhansk, Serhi Haïdaï, sur Telegram.
  • La Russie a « probablement fait de petites avancées dans le secteur de Kharkiv pour la première fois depuis plusieurs semaines », a estimé, mardi matin, le ministère de la défense britannique dans son point quotidien.
  • Il y a eu des bombardements sur plusieurs quartiers de Mykolaïv, qui n’ont pas fait de victimes, a rapporté, mardi sur Telegram, Oleksandr Senkevich, le maire de la ville.
  • Les affrontements en cours dans l’est de l’Ukraine présentent un bilan « terrifiant » pour le pays, a déclaré le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lundi soir, dans sa vidéo quotidienne. Selon lui, ces batailles entreront dans les mémoires comme certaines « des plus brutales » que l’Europe ait jamais connues.
  • Kiev affirme avoir perdu un quart de ses terres cultivables du fait de l’occupation russe. Selon le ministère de l’agriculture ukrainien, la production sera suffisante pour couvrir la consommation intérieure. Mais l’impossibilité d’exporter les céréales produites en direction de l’étranger fait craindre d’« un ouragan de famines » dans les mois à venir selon l’Organisation des Nations unies (ONU).

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Analyse. Hécatombe et manque d’armes sur le front : les Ukrainiens s’inquiètent

Enquête. Le coût écologique exorbitant des guerres, un impensé politique

Factuel. Wikimédia conteste devant la justice russe sa condamnation pour « désinformation »

Entretien. Guerre en Ukraine : « Des civils sont utilisés comme des otages » par Moscou

Factuel. « Economie de guerre » : Emmanuel Macron demande une réévaluation de la loi de programmation militaire

Tribune. « Il est urgent d’ouvrir des sillons ferroviaires à travers l’Europe pour exporter le blé ukrainien »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici