Iran : des unités blindées dépêchées dans les régions kurdes

0
6

Des unités blindées et des membres des forces spéciales iraniennes font route vers les régions kurdes, théâtre d’accrochages récents avec des groupes armés, a annoncé vendredi 25 novembre le commandant des forces terrestres des gardiens de la révolution.

« Ce mouvement des forces terrestres vise à renforcer les unités situées à la frontière et à empêcher l’infiltration de groupes terroristes affiliés aux groupes séparatistes opérant dans la région nord de l’Irak », a expliqué le général Mohammad Pakpour, selon l’agence iranienne Tasnim. L’officier avait « conseillé » mardi aux habitants des « zones voisines des bases des groupes terroristes de les évacuer pour ne pas être blessés lors des opérations des gardiens », l’armée idéologique de la République islamique.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés En Iran, une défiance croissante entre la population et le régime

A deux reprises depuis dimanche, les gardiens de la révolution ont bombardé les bases de plusieurs groupes armés de l’opposition kurde iranienne, installés depuis des décennies du côté irakien de la frontière, que Téhéran accuse d’encourager les manifestations qui ont suivi la mort, le 16 septembre, de la jeune Kurde iranienne Mahsa Amini, après son arrestation par la police des mœurs.

Dans une lettre adressée jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU, la République islamique a justifié ces bombardements en affirmant ne pas avoir eu « d’autre choix » pour se protéger de « groupes terroristes ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés En Iran, les régions kurdes visées par une répression féroce

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici