Indonésie : un séisme de magnitude 5,6 fait au moins vingt morts et trois cents blessés

0
8

Près de vingt personnes ont été tuées et au moins 300 ont été blessées lundi 21 novembre dans un séisme qui a frappé l’île de Java, en Indonésie, a rapporté un responsable de la ville la plus touchée aux médias locaux. « Selon l’information dont je dispose pour le moment, dans ce seul hôpital, près de vingt personnes sont mortes et au moins 300 sont traitées. La plupart ont des fractures après s’être retrouvées coincées dans les décombres de bâtiments », a déclaré Herman Suherman, chef de l’administration de la ville de Cianjur, à la chaîne Metro TV.

L’épicentre était situé près de la ville de Cianjur, où plusieurs toits de bâtiments se sont effondrés, à environ 100 kilomètres au sud de Djakarta. « Nous appelons les gens à rester à l’extérieur des bâtiments pour le moment, étant donné qu’il pourrait y avoir d’éventuelles répliques », a déclaré aux journalistes la directrice de l’Agence indonésienne de météorologie, Dwikorita Karnawati.

Tremblement à Jakarta également

Le séisme a été ressenti jusque dans la capitale, selon des journalistes de l’Agence France-Presse sur place. Aucune victime ni aucun dégât important à Djakarta n’a été rapporté dans l’immédiat, mais des personnes se sont précipitées hors des bâtiments.

Selon l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS), la magnitude du séisme avait été estimée à 5,4, contre 5,6, selon l’Agence de géophysique d’Indonésie.

L’Indonésie est située sur la « ceinture de feu » du Pacifique, ce qui lui vaut d’être la proie de fréquents tremblements de terre. En 2018, l’île de Lombok et l’île voisine de Sumbawa avaient été frappées par un violent tremblement de terre qui avait fait plus de 550 morts.

La même année, un autre séisme d’une magnitude de 7,5 avait provoqué un tsunami, qui avait frappé Palu, sur l’île de Sulawesi (îles Célèbes), entraînant la mort ou la disparition de 4 300 personnes.

L’île de Java avait, pour sa part, été touchée par un séisme de magnitude 6,3 en 2006, près de la ville de Yogyakarta (centre), provoquant environ 6 000 morts et des dizaines de milliers de blessés.

Un an plus tôt, un séisme de magnitude 8,7 frappant la côte de Sumatra, régulièrement touchée, avait tué plus de 900 personnes.

Mais le pays reste marqué par le tremblement de terre du 26 décembre 2004 d’une magnitude de 9,1 au large des côtes de Sumatra. Il avait provoqué un important tsunami qui avait entraîné la mort de 220 000 personnes dans toute la région, dont 170 000 pour la seule Indonésie, une des catastrophes naturelles les plus meurtrières jamais enregistrées.

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici