Guerre en Ukraine, en direct : « Pas de menace immédiate pour la sécurité nucléaire » à Zaporijia, estime l’AIEA

0
11

Emmanuel Macron s’est entretenu avec Volodymyr Zelensky « pour un appel urgent »

Le président français et son homologue ukrainien ont échangé lundi par téléphone. Lors d’un discours à Paris pour la conférence internationale de soutien à la Moldavie, victime collatérale de l’invasion russe de l’Ukraine, Emmanuel Macron a expliqué cet appel par « le contexte qui continue d’être très difficile », avec « les bombardements qu’a encore subis l’Ukraine, les menaces qui pèsent sur la centrale de Zaporijia ».

Selon la présidence, il « a dit sa vive préoccupation » quant aux « nouveaux tirs contre la centrale » en Ukraine, que Moscou et Kiev s’accusent mutuellement d’avoir bombardée. MM. Macron et Zelensky « ont rappelé que c’était l’occupation illégale de la centrale par la Russie qui était à l’origine de la situation actuelle » et « sont convenus de l’importance de poursuivre les efforts avec l’AIEA [Agence internationale de l’énergie atomique] pour parvenir à un accord qui assure l’absence de forces militaires, régulières ou mercenaires, et d’armes légères ou lourdes dans la zone de protection », a rapporté l’Elysée.

« Ils ont souligné que la sécurité et la sûreté de l’ensemble des centrales nucléaires devaient être assurées, y compris celles de Rivne et Khmelnytsky, qui avaient fait l’objet de tirs, de même que les infrastructures essentielles au fonctionnement, comme le barrage de Kakhovka, également pris pour cible », a ajouté la présidence.

Lors de son discours, le président Macron a estimé qu’à « chaque victoire militaire de l’Ukraine, la reconquête de la région de Kharkiv comme la reprise de Kherson, la Russie réagit par de nouveaux bombardements des infrastructures essentielles de l’Ukraine ». Selon l’Elysée, il a « réaffirmé sa solidarité envers l’Ukraine et sa ferme condamnation des frappes russes contre des cibles civiles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici