Guerre en Ukraine, en direct : Olaf Scholz va s’exprimer devant le Parlement ce mercredi sur la livraison de chars Leopard à Kiev

0
18

Image de couverture : Le chancelier allemand, Olaf Scholz, devant un char Leopard 2 lors d’une visite sur une base militaire à Bergen, en Allemagne, le 17 octobre 2022. FABIAN BIMMER / REUTERS

  • Le chancelier allemand Olaf Scholz s’exprime, mercredi 25 janvier, devant le Parlement avec, à la clé, une possible annonce sur les livraisons de chars lourds Leopard à l’Ukraine, qui les réclame avec insistance pour se défendre contre l’invasion russe.
  • Deux médias allemands, le Spiegel et la chaîne d’information NTV, ont assuré que M. Scholz, allait donner son feu vert aux pays, comme la Pologne et la Finlande, qui souhaitent livrer des chars de fabrication allemande à Kiev.
  • « Les discussions doivent se finir par des décisions », a exhorté mardi soir le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. « Les alliés ont le nombre requis de tanks » nécessaires pour permettre à Kiev de gagner contre Moscou, a-t-il déclaré dans son allocution quotidienne.
  • Le nouveau ministre allemand de la défense, Boris Pistorius, a déclaré mardi, au cours d’une conférence de presse à Berlin avec Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, avoir « expressément encouragé les pays partenaires qui ont des chars Leopard prêts à être déployés à entraîner les forces ukrainiennes sur ces chars ». Le chef de l’Otan a salué le « message clair » de M. Pistorius.
  • « De telles livraisons n’apporteront rien de bon » aux relations russo-allemandes, a en revanche réagi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
  • En Ukraine, une série de hauts responsables ont été démis de leurs fonctions mardi dans la foulée d’une affaire de corruption concernant des approvisionnements de l’armée. Au total, cinq gouverneurs régionaux, quatre vice-ministres et deux responsables d’une agence gouvernementale vont quitter leurs postes, en plus du chef adjoint de l’administration présidentielle et du procureur général adjoint.
  • Volodymyr Zelensky a justifié mardi soir ces décisions, « nécessaires » pour avoir « un État fort ». « C’est juste, c’est nécessaire à notre protection et cela aide à notre rapprochement avec les institutions européennes », a-t-il insisté dans son allocution quotidienne.
  • Sur le front, deux travailleurs humanitaires britanniques sont morts. Portés disparus depuis plusieurs jours, Chris Parry, 28 ans, et Andrew Bagshaw, 47 ans, auraient été tués alors qu’ils tentaient d’évacuer des habitants sous les bombardements à Soledar, dans l’est de l’Ukraine, ont annoncé mardi soir leurs familles.

Retrouvez notre live d’hier en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptages. Volodymyr Zelensky affiche sa bataille contre la corruption pour rassurer la population et les Occidentaux

Chronique. « La seule alternative crédible au maintien de l’aide occidentale est, en l’état, une reddition de Kiev »

Synthèse. Des affaires de corruption ébranlent le gouvernement de Volodymyr Zelensky en Ukraine

Décryptages. L’armée russe à l’heure de la reprise en main disciplinaire

Factuel. Berlin ne fera pas obstacle à la livraison de chars Leopard à Kiev, assure Annalena Baerbock

Décryptages. Israël entrouvre prudemment son arsenal militaire à Kiev mais ménage sa relation clé avec Moscou

Analyse. Comment Vladimir Poutine a raté son pari

Chronique. « Le cours du blé est baissier et retrouve son niveau d’avant le conflit en Ukraine »

Factuel. La Russie promet des « mesures de rétorsion » contre les médias français après le gel des avoirs de RT France

Analyse. Ukraine : la résistance inattendue

Décryptage. Les chars occidentaux dans la guerre en Ukraine : tour d’horizon de leur rôle et de leur utilité tactique

Factuel. Les réponses du « Monde » à vos questions les plus fréquentes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici