Guerre en Ukraine en direct : « Nous resterons fermement aux côtés de l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra », déclarent les pays du G7

0
9

Le G7 crée un « mécanisme de coordination » pour réparer les infrastructures ukrainiennes

Le G7 a convenu, vendredi, de mettre en place « un mécanisme de coordination » afin d’aider l’Ukraine à réparer et à défendre ses infrastructures indispensables d’électricité et d’approvisionnement en eau pilonnées ces dernières semaines par la Russie. Les ministres des affaires étrangères du groupe, réunis à Münster, dans l’ouest de l’Allemagne, ont également dénoncé la « rhétorique nucléaire inacceptable de la Russie » et réitéré leur « soutien inébranlable » à l’Ukraine, dans leur communiqué. « Nous resterons fermement aux côtés de l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra », déclarent-ils, ajoutant que les pays du G7 s’engagent à aider l’Ukraine cet hiver.

Les pays industrialisés (Etats-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Japon) ont également rejeté les accusations « fausses » de Moscou selon lesquelles l’Ukraine préparerait « une sale bombe ». L’enquête menée par l’agence onusienne AIEA a « confirmé que ces allégations étaient sans fondement », soulignent-ils.

Le G7 continuera à imposer « des coûts économiques à la Russie et d’autres pays, personnes privées ou institutions fournissant un soutien militaire à la guerre de Moscou (…) comme certains d’entre nous l’ont déjà fait en ce qui concerne la livraison par l’Iran » de drones en Russie, ont indiqué les ministres. Ils ont à cet égard réitéré leur appel aux autorités biélorusses, qui assurent ne pas vouloir s’impliquer directement dans la guerre, « d’arrêter de permettre la guerre d’agression de la Russie », y compris en autorisant des soldats russes à stationner sur son territoire dont la Russie s’est servie comme base arrière pour l’invasion de l’Ukraine fin février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici