Guerre en Ukraine, en direct : Emmanuel Macron « salue le retour de Kherson à l’Ukraine ; « aujourd’hui est un jour historique », se félicite Volodymyr Zelensky

0
11

Des soldats ukrainiens racontent leur arrivée à Kherson

Des soldats ukrainiens avançant sur la ville de Kherson, évacuée par les forces de Moscou jeudi, ont raconté vendredi à l’Agence France-Presse (AFP) leur parcours à haut risque et leur soulagement en arrivant dans la ville jusqu’ici aux mains de l’armée russe.

« Nous voyons des visages avenants, souriants, des fleurs, des serviettes brodées avec lesquelles on accueille nos véhicules », a décrit par téléphone Andriï Jolob, commandant d’une unité médicale qui se trouvait alors à une cinquantaine de kilomètres de Kherson.

Un autre soldat ukrainien a témoigné juste après être entré dans la ville et a partagé avec l’AFP des vidéos qu’il a enregistrées à l’approche de cette localité. Sur l’une d’elles, on peut voir une jeune femme dans la campagne crier « Gloire à l’Ukraine !  » et envoyer des baisers en direction de la voiture militaire.

Sur une autre vidéo, des dizaines de civils accueillent la voiture avec des applaudissements et des bouquets, aux cris de « Nos sauveteurs !  », près d’un arrêt de bus sur lequel flotte le drapeau national. « C’est partout comme ça », assure ce militaire qui souhaite rester anonyme.

« Notre ennemi est habile et dangereux. Cette avancée qu’on voit maintenant et la fuite des occupants vers le Dniepr, c’était vraiment une surprise pour chacun de nous », commente Andriï Jolob. S’il éprouve de la « joie », il ménage ses attentes et reste « méfiant », comme ne cessent de le recommander les autorités ukrainiennes, qui redoutent un repli piégé des forces russes.

Le danger omniprésent est, selon lui, celui des mines posées par l’armée russe avant son départ et celui des munitions non explosées, qui peuvent se déclencher à tout moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici