Guerre en Ukraine : Des militaires de pays étranger arrivent en Russie pour participer à des exercices conjoints

0
48

Des soldats indiens, syriens ou biélorusses participeront à des exercices militaires du 1er au 7 septembre dans l’extrême Orient russe.

Des militaires de plusieurs pays étrangers ont commencé à arriver en Russie pour des exercices, a annoncé l’armée russe ce lundi 29 août. Ces manœuvres d’entraînement auront lieu du 1er au 7 septembre dans l’Extrême-Orient russe

Plusieurs armées de pays frontaliers ou alliés de la Russie arrivent en ce moment dans le pays. Des militaires de la Biélorussie, Syrie, Inde et surtout la Chine vont participer à l’opération du nom de code : Vostok-2022.

Un rapprochement Moscou – Pékin qui inquiète

Ces rapprochements soudain inquiètent l’Occident. Ces exercices vont se tenir dans un contexte de vives tensions entre d’une part la Russie et les pays occidentaux (à cause du conflit en Ukraine) et d’autre part entre la Chine et les Etats-Unis (en raison des tensions autour de Taïwan). Washington s’inquiète régulièrement du rapprochement entre la Chine et la Russie, qui entretiennent des liens étroits en matière de défense

« Des contingents militaires étrangers participant aux exercices Vostok-2022 sont arrivés au terrain d’entraînement Sergueïevsky dans le kraï du Primorié et ont commencé à se préparer et à recevoir leurs équipements et leurs armes », a déclaré le ministère russe de la Défense.

Au total, plus de “plus de 50 000 militaires” seront mobilisés du côté de la Russie. Aucun chiffre concernant les autres pays n’a pour le moment été divulgué. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici