Guerre en Ukraine : “dans trois ou quatre semaines, le Donbass sera libéré”, prédit un sénateur russe

0
55

Un sénateur russe estime que Kyiv sera bientôt forcé de s’asseoir à la table des négociations avec Moscou. 

“Dans trois ou quatre semaines, le Donbass sera libéré, prédit Sergei Tsekov, puis des opérations plus actives seront lancées dans d’autres régions d’Ukraine”.

De cette manière Kyiv “sera obligée de négocier” avec Moscou, “sans écouter les Américains et les Britanniques”, ajoute le sénateur du Conseil de la Fédération de Russie dans un entretien au journal en ligne russe Lenta.ru.

“Illusion qu’ils peuvent libérer le territoire des troupes occupé par les troupes russes”

L’homme politique, ancien élu ukrainien de la péninsule de Crimée jusqu’à son annexion par la Russie en 2014, estime que l’Ukraine subit la pression du Royaume-Uni et des États-Unis pour poursuivre la guerre inutilement car “elle présente un grand intérêt pour eux”.

Pour lui, les dirigeants ukrainiens “se consolent avec l’illusion qu’ils peuvent libérer par la force le territoire occupé par les troupes russes, ils espèrent une arme miracle que l’Europe et l’Amérique fourniraient“. Mais cela n’arrivera pas, prévient-il.

“Les amateurs absolus au pouvoir” en Ukraine

L’approvisionnement limité en armes occidentales conjugué à la perte de contrôle du Donbass obligera “les amateurs absolus et les personnes inexpérimentées au pouvoir” à Kyiv à négocier avec la Russie, croit-il.  

Des négociations qu’il espère voir reprendre d’ici la fin de l’année, après la consolidation des profonds changements territoriaux qui, selon lui, auront eu lieu en Ukraine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici