Fusée chinoise incontrôlable : on sait enfin quand et où elle va retomber sur Terre, l’Agence européenne de la sécurité aérienne lance l’alerte

0
129

Une fusée chinoise a entamé une descente incontrôlable sur Terre, empêchant même jusqu’ici les scientifiques de prédire sont point de chute.

Long March 5B, de retour d’une mission spatiale, doit entrer dans l’atmosphère terrestre prochainement. Mais la fusée chinoise de 23 tonnes, qui avait décollé de l’île de Hainan le 24 juillet pour transporter un module vers la station spatiale orbitale chinoise, a entamé une descente sur Terre qualifiée d’ “incontrôlable”.

A lire aussi :
Une fusée chinoise incontrôlable va bientôt s’écraser sur la Terre : les scientifiques inquiets et incapables de prédire quand et où elle va atterrir

Les scientifiques se montraient jusqu’ici tout à fait incapables de déterminer quand et où l’objet retomberait sur notre planète.

A lire aussi :
Fusée chinoise incontrôlable : les scientifiques incapables de prédire quand et où elle va s’écraser à cause des tempêtes solaires

Bulletin d’information sur la sécurité aérienne

Énigme désormais résolue. Ce vendredi 29 juillet, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) avertit que ses débris pourraient pénétrer l’atmosphère terrestre “de manière incontrôlée” entre les 30 et 31 juillet et diffuse un bulletin d’information sur la sécurité aérienne.

Les experts de l’Union européenne en surveillance et suivi de l’espace (SST) ont établi “une variété de trajectoires de rentrée possibles, dont l’une pourrait potentiellement affecter l’espace aérien du sud de l’Europe“, soit le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie ou la Grèce par exemple.

Vigilance accrue

Ils prédisent également plusieurs trajectoires de rentrée possibles, “dont l’une pourrait potentiellement affecter l’espace aérien du sud de l’Europe”.

L’AESA recommande une vigilance accrue et une prise en considération régulière des “dernières prévisions de rentrée” de cet objet dans l’espace aérien à toutes autorités compétentes (autorités nationales de l’aviation, les Prestataires de services de la navigation aérienne et les exploitants d’aéronefs concernés).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici