furieuse contre les États-Unis, la Chine lance des exercices militaires inédits

0
38

DÉCRYPTAGE – Pékin promet des démonstrations de force plus importantes, en réponse à la visite de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants américaine, sur l’île.

Jeudi 4 août, la Chine a entamé une série de manœuvres militaires à balles réelles autour de Taïwan. Celles-ci devraient durer environ quatre jours. Selon le New York Times, Pékin est en train de lancer des exercices « tests » afin d’endiguer l’île de 24 millions d’habitants. Les médias chinois ont assuré qu’il ne s’agissait que de « préliminaires » qui précédaient des démonstrations de force plus importantes en réponse à la visite sur l’île, la veille, de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi. La Chine, qui revendique Taïwan, s’était montrée furieuse de cette bravade diplomatique.

Cinq missiles se sont écrasés dans les eaux territoriales du ­Japon, selon Tokyo, mais le gouvernement chinois assure que les missiles ont atteint la cible escomptée. Au moins 11 autres auraient frappé les eaux au nord, au sud puis à l’est de Taïwan. En tout, 22 avions de l’armée populaire de libération se sont introduits dans les zones avoisinant Taïwan. Des missiles auraient survolé les îles Matsu, à quelques kilomètres des côtes chinoises, puis, selon la presse chinoise, les trafics maritime et aérien auraient été perturbés.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici