fin du test obligatoire, passe vaccinal… Les nouvelles formalités pour y voyager

0
65

Le royaume allège ses restrictions en cette mi-mai, en supprimant l’obligation du test PCR pour entrer sur son territoire. Un passe sanitaire valide reste nécessaire.

Le Maroc rouvre ses bras un peu plus grand encore aux touristes étrangers. Après l’annonce, le 17 mai 2022, que le test PCR n’est désormais plus obligatoire à l’arrivée pour les touristes étrangers, des précisions ont été apportées par le gouvernement.

À l’arrivée au Maroc, depuis le 18 mai 2022

Selon un communiqué du Ministère marocain de la Santé, les voyageurs de plus de 12 ans désireux de se rendre au Maroc doivent produire « un passeport vaccinal Covid-19 valide ou le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures (délai entre le prélèvement et l’enregistrement) ». Selon cette note, le passeport vaccinal valide « signifie la réception de trois doses ou, à défaut, deux doses ». Dans ce cas l’administration de la 2e dose ne doit pas excéder 4 mois, sauf pour le vaccin Johnson & Johnson pour lequel une seule dose équivaut à 2 doses des autres vaccins. Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de ces formalités sanitaires.

La mesure, avec effet immédiat, et concerne donc tous les voyages depuis ce 18 mai 2022 « par n’importe quelle voie », autrement dit aérienne ou maritime. Comme auparavant, une fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant l’embarquement ou à se procurer à bord « dûment renseignée » est également exigée.

Après une fermeture complète en raison de la flambée du Covid-19, le Maroc avait rouvert son espace aérien le 7 février 2022, la reprise du trafic maritime n’étant elle que partielle, entre la France et le Maroc, selon une note du ministère du Tourisme, mais rétablie entre le Royaume et l’Espagne, suite au sommet du 7 avril entre les deux pays.

Motivée par la volonté de relancer l’activité touristique mise à mal par la pandémie, la décision de simplifier l’accès des touristes repose aussi sur l’amélioration de la situation sanitaire le pays s’érigeant en champion d’Afrique de la vaccination. Sans surprise, la réouverture a ravivé l’intérêt des touristes français, premier contingent étranger.

Pour le retour en France

Un test PCR ou antigénique n’est plus nécessaire depuis la mi-février pour revenir en France, quelle que soit la provenance, si l’on est détenteur d’un passe vaccinal.

Les personnes non vaccinées ou vaccinées avec le vaccin Sinopharm doivent produire les résultats négatifs d’un test PCR de moins de 72 heures, d’un test antigénique de moins de 48 heures ou bien un certificat de rétablissement. Le prix des tests est plafonné au Maroc : environ 19 € le test antigénique rapide, 40 € le test RT-PCR et 60 € le test PCR et ses variantes isothermiques (tests rapides). De nombreux centres sont à disposition et des tests peuvent également être réalisés dans les hôtels ou lieux de résidence.

À VOIR AUSSI – Le roi Mohammed VI lance la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre le Covid-19 au Maroc.

Cet article fait l’objet de mises à jour régulières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici