Fêtes la veille des funérailles du prince Philip : Downing Street s’excuse auprès de la reine Elizabeth II

0
64

“PARTYGATE” – Déjà très affaibli, cette nouvelle révélation de la presse britannique ne fait pas du tout faire les affaires du Premier ministre britannique. Ce vendredi, Downing Street s’est excusé auprès d’Elizabeth II.

“Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille”, comme le disait Jacques Chirac. Visé depuis plusieurs jours par des appels à la démission au sein même de sa majorité, le Premier ministre Boris Johnson lutte pour se maintenir à la tête du gouvernement britannique après son mea culpa pour sa présence à une fête à Downing Street en plein confinement en 2020. Cependant, la situation vient de se compliquer encore un peu plus suite aux révélations jeudi soir du média britannique The Telegraph

Toute l’info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Selon le quotidien, deux fêtes en plein confinement ont été organisées par des membres du personnel travaillant au bureau du Premier ministre britannique au 10 Downing Street et ça à la veille des funérailles du prince Philip.

Une fête en pleine période de deuil national

Jusqu’au petit matin ce 17 avril 2021, en période de deuil national, des collaborateurs de Downing Street fêtaient le départ de deux membres de l’équipe, selon The Telegraph, le directeur de la communication James Slack, depuis rédacteur en chef adjoint du tabloïd The Sun, et un photographe personnel de Boris Johnson. 

Ces deux pots très arrosés rassemblant une trentaine de personnes, dont l’un organisé dans le sous-sol du bâtiment où une responsable faisait le DJ, s’étaient rejoints dans les jardins de la résidence officielle, d’après le quotidien proche du pouvoir. Une personne avait été envoyée dans un supermarché acheter des bouteilles de vin qu’elle a ramenées à Downing Street dans une valise, précise-t-il.

En vidéo

La reine Elizabeth II aux funérailles de son mari, le prince Philip

À l’époque, les rencontres en intérieur étaient interdites, les Britanniques ne pouvant se retrouver qu’à maximum six à l’extérieur. 

Le lendemain de ces deux fêtes très arrosées, Elizabeth II et la famille royale avaient enterré le prince Philip. L’image de la reine nonagénaire, toute de noire vêtue jusqu’au masque, assise seule dans la chapelle du château de Windsor lors des funérailles avait montré la rigueur des confinements à l’époque.

Des excuses après un énième scandale

Suite à ces révélations, Downing Street s’est excusé ce vendredi auprès de la reine Elizabeth II par voie officielle. “Il est profondément regrettable que cela ait eu lieu à une période de deuil national et le 10 (Downing Street) a présenté des excuses au palais”, a déclaré un porte-parole du dirigeant conservateur. Ces excuses ont été faites par la voie officielle.

Lire aussi

Déjà accablé par une série d’autres scandales, le dirigeant conservateur avait présenté ses excuses mercredi au Parlement pour avoir participé à une fête le 20 mai 2020 dans les jardins de sa résidence officielle, affirmant avoir alors pensé qu’il s’agissait “d’une réunion de travail”. L’événement, pour lequel une invitation avait été envoyée par son secrétaire à une centaine de personnes avec la suggestion d’amener leurs bouteilles, s’est déroulé pendant une période traumatisante pour les Britanniques. En pleine première vague de Covid-19, seules deux personnes étaient autorisées à se retrouver à l’extérieur et nombre de Britanniques n’ont pas pu dire adieu à leurs proches mourants.

Immédiatement, les partis de l’opposition, les travaillistes en tête qui l’ont accusé d’être un menteur, ont réclamé sa démission, tandis que les membres de son gouvernement lui ont dans leur majorité apporté leur soutien, sur Twitter ou dans les médias.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Affaire Epstein : le prince Andrew perd son titre d’altesse royale et ses honneurs militaires

Des diplomates américains à Paris et Genève à leur tour touchés par le mystérieux “syndrome de la Havane”

EXCLUSIF – Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 13 janvier

La veuve d’un soldat américain déployé en Allemagne en 1945 reçoit une lettre de lui 76 ans après

Un enseignant qui entame sa carrière est-il seulement payé 1400 euros ?

Logo LCI
défend l’ambition d’une information
gratuite,
vérifiée et accessible à
tous grace aux revenus de la
publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez “modifier
votre choix” et accepter tous les cookies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici