États-Unis : la sécheresse dévoile les secrets du lac Mead où un troisième cadavre a été retrouvé

0
88

La canicule et la sécheresse touchent de plein fouet le lac Mead près de Las Vegas, dans lequel on découvre des corps sans vie. Le troisième a vu le jour ce lundi 25 juillet.

Le plus grand réservoir artificiel d’eau des États-Unis est maintenant prêt à livrer tous ses secrets. Pour la troisième fois depuis le mois de mai, un corps sans vie a été retrouvé sur les rives du lac Mead près de Las Vegas, peu à peu asséché par la canicule. L’histoire semble tout droit sortie d’un polar.

Un mode opératoire bien connu

Les eaux recouvraient une histoire enterrée depuis une quarantaine d’années. Une période sombre dans la ville de tous les excès, Las Vegas. En mai, le premier corps découvert était celui d’un homme abattu d’une balle dans la tête, mis dans un fût et jeté dans le lac. Un modus operandi signé par la mafia locale. La police de Las Vegas a pu estimer le meurtre à 1970 ou 1980, période où la pègre sévissait très largement à Las Vegas.

Daily Mail dévoile les conclusions de deux responsables du Mob Museum, musée du crime organisé à Las Vegas qui ont mené l’enquête. Concernant le premier cadavre fourré dans un fût, trois victimes potentielles ont pu être déterminées par les deux hommes, bien que le corps n’ait pu être identifié formellement par la police.

Des proches de la pègre locale d’antan

La première personne pouvant se trouver à l’intérieur du tonneau serait George ‘Jay’ Vandermark, un des membres de la mafia qui surveillait les machines à sous de quatre casinos. Il aurait tenté de doubler ses employeurs. Ces derniers n’auraient pas apprécié l’initiative et voulaient sa peau. Les auteurs de l’enquête ne semblent toutefois pas convaincus par cette hypothèse.

La deuxième possibilité serait qu’il s’agisse de William Crespo, un trafiquant de drogues du réseau. Il aurait été interpellé par la police pour un trafic de cocaïne, mais se serait trop confié au sujet de ses activités. Il devait témoigner contre un caïd de la mafia mais n’a pas pu se rendre au procès : il était porté disparu.

Enfin, la victime la plus vraisemblable pour les deux auteurs serait Johnny Pappas, un homme originaire de Chicago qui était responsable d’un casino. Il avait, par ailleurs, un bateau amarré au lac Mead. Il avait rendez-vous avec un potentiel client pour son bateau et n’est jamais rentré.

Victimes d’un criminel notoire ?

L’intrigue se complexifie encore. Si ces trois hommes ont effectivement un lien avec le milieu de la pègre et que l’un d’eux se trouve dans ce tonneau, alors ils pourraient bien être les victimes de l’un des tueurs les plus cruels de la mafia de l’époque. À savoir Tony Spilotro, qui a inspiré Martin Scorsese pour le film Casino. Sa signature ? Une balle en pleine tête.

Le bureau du coroner du comté de Clark, en charge des investigations, a, en revanche, déclaré qu’il faudrait au moins un an pour identifier les restes trouvés dans le lac Mead. Les services de police envisagent la découverte d’autres corps à mesure que le lac s’assèche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici