Covid : la pandémie “est loin d’être finie” alerte l’OMS, les États invités à prendre des mesures plus restrictives

0
52

Le directeur de l’OMS appelle ainsi les pays qui voient le nombre de cas augmenter à reprendre des mesures comme le port du masque.

“La pandémie de Covid-19 est loin d’être finie” a averti ce mardi le directeur de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) tandis que l’agence a annoncé le maintien de la pandémie au rang “d’urgence de santé publique de portée internationale”, soit le plus haut degré d’alerte de l’organisation.

“Nous devons le repousser”

“Alors que le virus fait une percée” avec des “hospitalisations et la transmission du Covid-19” qui “augmentent”, “nous devons le repousser”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève.

“Les sous-variants d’Omicron, comme BA.4 et BA.5, continuent de provoquer des vagues de cas, d’hospitalisations et de décès dans le monde”, alerte l’agence des Nations-Unies.

“Diagnostics, traitements et vaccins pas déployés efficacement”

L’OMS déplore également que “la surveillance a[it] considérablement diminué – y compris les tests et le séquençage – ce qui rend de plus en plus difficile l’évaluation de l’impact des variantes sur la transmission, les caractéristiques de la maladie et l’efficacité des contre-mesures” sanitaires.

D’autant que “les diagnostics, les traitements et les vaccins ne sont pas déployés efficacement”, regrette l’OMS.

C’est pourquoi “les gouvernements doivent déployer des mesures testées et éprouvées comme le port du masque, une ventilation améliorée et des protocoles de dépistage et de traitement”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici