Cette discothèque qui interdit de regarder d’autres personnes… sans consentement préalable

0
76

C’est une décision annoncée par un communiqué très sérieux d’une boîte de nuit qui fait polémique en Australie. Désormais, il sera interdit de tenter d’attirer l’attention d’un(e) autre client(e) par un simple regard sans consentement préalable.

Tomber sous le charme d’un simple regard oui, pas sans consentement. Tel sera désormais l’obligation qui sera faite aux clients du Club 77, établissement de nuit situé à Sydney en Australie.

La discothèque a en effet changé sa politique en matière de sécurité et de lutte contre le harcèlement. Elle a indiqué qu’elle expulserait désormais toute personne surprise en train de regarder quelqu’un sans son accord préalable.

Le Club 77 indique ne pas interdire la drague mais celle-ci devra ainsi se faire avec le consentement des deux futurs tourtereaux. Plus clairement, un client qui voudra flirter dans cette boîte de nuit devra demander l’autorisation verbalement à celui ou celle qui sera l’objet de son désir.

Une décision qui fait polémique

Tout regard sans cet accord préalable sera sanctionné. Pour cela, le club a indiqué avoir recruté une équipe de sécurité supplémentaire équipée d’un gilet rose pour être facilement repérable.

Bien entendu, cette annonce a été diversement accueillie. Elle fait même polémique de l’autre côté du globe. Mais face au traitement médiatique réservé à leur décision, les propriétaires de l’établissement ont dû se défendre. “Malheureusement, le club a eu des gens qui ne partagent pas nos valeurs et notre éthique en matière de culture, de consentement et de harcèlement. La création d’un espace sûr va au-delà de la mise en œuvre de pratiques pour faire face aux incidents après qu’ils se sont produits”. La direction se sent obligée “d’éduquer les nouveaux participants et les aider à comprendre ce qui est considéré comme un comportement inacceptable dans le lieu et sur une piste de danse”.

“Nous sommes une petite salle qui se concentre vraiment sur la musique et la culture électroniques. Avoir un espace sûr permettra à tout le monde de s’amuser”, ajoutent aussi les propriétaires du Club 77.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici