ce qu’il faut retenir de la journée du 27 août

0
57

L’opérateur des centrales nucléaires ukrainiennes Energoatom a averti samedi que la centrale de Zaporijjia fonctionnait désormais avec des risques de fuites radioactives et d’incendie, à la suite de bombardements dont Ukrainiens et Russes s’accusent mutuellement depuis plusieurs semaines. Franceinfo revient sur les faits marquants du samedi 27 août sur le front de la guerre en Ukraine.

Londres fait un don de six drones sous-marins à l’Ukraine

Le Royaume-Uni a annoncé samedi qu’il allait donner six drones sous-marins à l’Ukraine pour l’aider à neutraliser des mines russes au large de ses côtes, et former des militaires ukrainiens à leur maniement. Ces engins “légers et autonomes sont conçus pour être utilisés dans des zones côtières de faible profondeur, capables de fonctionner jusqu’à 100 mètres sous le niveau de la mer pour détecter, localiser et identifier des mines (…) afin que la Marine ukrainienne puisse les neutraliser”, a précisé le ministère de la Défense (MoD) dans un communiqué.

Selon la même source, “des dizaines de membres de la Marine ukrainienne seront formés à utiliser ces drones au cours des prochains mois, l’entraînement a déjà commencé pour les premiers d’entre-eux”. Les formations seront dispensées par le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Si quelques bâtiments transportant des céréales ont pu quitter l’Ukraine aux termes d’un accord obtenu par l’ONU, ces opérations “restent limitées par des mines sous-marines laissées par les forces russes le long de la côte” du pays, a affirmé le Royaume-Uni. En mai, le Premier ministre Boris Johnson avait annoncé une tranche de 300 millions de livres (355 millions d’euros) d’aide militaire et humanitaire à l’Ukraine, après un précédent plan de 450 millions de livres, comprenant notamment la fourniture de missiles.

L’Ukraine dénonce de nouvelles frappes à Zaporijjia et met en garde contre le risque de radiations

Les troupes russes ont bombardé le site “à plusieurs reprises au cours de la dernière journée”, a affirmé samedi sur Telegram la compagnie nationale ukrainienne Energoatom. “Conséquence des bombardements périodiques, l’infrastructure de la centrale a été endommagée et il existe des risques de fuite d’hydrogène et de pulvérisation de substances radioactives”, a-t-elle dit, faisant état d’“un risque d’incendie élevé”.

Selon l’opérateur, depuis samedi midi, la centrale “fonctionne avec le risque de violer les normes de sécurité en matière de radiations et d’incendie”. La veille, la centrale de Zaporijjia avait été raccordée au réseau électrique ukrainien, après avoir été déconnectée jeudi “pour la première fois dans son histoire”, à cause de dommages sur les lignes électriques provoqués par des “actions” de “l’envahisseur” russe.

Vladimir Poutine signe un décret facilitant le séjour des Ukrainiens en Russie

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret qui simplifie le séjour et le travail des centaines de milliers de personnes ayant quitté l’Ukraine pour la Russie depuis l’intervention militaire du Kremlin. Selon ces nouvelles “mesures temporaires”, publiées samedi, les détenteurs d’un passeport ukrainien, ainsi que les habitants des territoires séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk, dans le sud-est de l’Ukraine, pourront rester en Russie “sans limitation de délais”.

Jusqu’à présent, ils ne pouvaient séjourner officiellement en Russie que 90 jours par période de 180 jours. Pour des séjours plus longs, il fallait obtenir un permis de travail ou une autorisation spéciale. Les personnes concernées ont désormais “le droit de mener une activité professionnelle en Russie sans permis de travail”, précise le décret. Toutefois, pour profiter de cette mesure, elles devront se soumettre à un relevé d’empreintes digitales, à une prise de photo d’identité et à des dépistages de drogues et de maladies infectieuses. Le texte interdit également l’expulsion de Russie de citoyens ukrainiens, hormis les personnes libérées de prison ou jugées menaçantes pour la sécurité de la Russie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici