« Aucune bombe ne peut supprimer la liberté », déclare Volodymyr Zelensky après une nouvelle attaque meurtrière russe

0
63

L’Ukraine veut un tribunal international pour juger l’agression de la Russie dès l’année prochaine

Au septième mois de la guerre, Kiev a l’intention de créer dès l’année prochaine un tribunal international afin d’y faire juger le président russe, Vladimir Poutine, et les responsables de l’invasion de l’Ukraine, a révélé à l’Agence France-Presse un haut responsable ukrainien. Ce plan en vue de la création de ce tribunal qui devra se prononcer sur le « crime d’agression » de la Russie est chapeauté par Andriy Smyrnov, directeur adjoint du cabinet présidentiel.

« C’est la seule option pour que soient tenus rapidement responsables les criminels qui ont démarré la guerre contre l’Ukraine. La meilleure, la plus rapide et la plus efficace », a déclaré M. Smyrnov lors d’un entretien avec l’Agence France-Presse. Le « crime d’agression » est similaire à la notion de « crime contre la paix » utilisée lors des procès de Nuremberg et de Tokyo au sortir de la seconde guerre mondiale.

La Cour pénale internationale (CPI) a déjà commencé à enquêter sur les crimes pour lesquels elle est compétente (génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre) mais elle ne peut se saisir des accusations de « crime d’agression » car ni Moscou ni Kiev n’ont ratifié le statut de Rome l’établissant en 2010.

« Le monde a la mémoire courte : c’est pour ça que j’aimerais que ce tribunal se mette au travail dès l’année prochaine », ajoute Andriy Smyrnov, qui se dit « prudemment optimiste ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici