attaque au drone sur l’état-major de la flotte russe à Sébastopol, Kiev dément toute implication

0
39

200 000 civils, parmi lesquels figurent 52 000 enfants, appelés à quitter la région de Donetsk

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé samedi soir les habitants de la région de Donetsk à évacuer pour échapper à la « terreur russe » et aux bombardements sur ce territoire de l’est du pays, largement sous contrôle de Moscou.

« Une décision gouvernementale a été prise sur l’évacuation obligatoire de la région de Donetsk, a déclaré M. Zelensky dans une adresse vidéo en soirée. S’il vous plaît, évacuez. (…) Plus les habitants quittent la région de Donetsk maintenant, moins l’armée russe tuera de personnes. »

« A ce stade de la guerre, la terreur est la principale arme de la Russie », a-t-il martelé.

La vice-première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, avait précédemment annoncé l’évacuation obligatoire pour toute la population de l’oblast de Donetsk, l’une des deux régions administratives du bassin industriel du Donbass, où la Russie gagne du terrain.

Elle avait motivé cette décision, dans des déclarations à la télévision, par la destruction des réseaux de gaz et l’absence de chauffage l’hiver prochain dans la région.

Les frappes russes sur les villes de la région font tous les jours ou presque des victimes dans la population civile. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’armée ukrainienne a fait état de frappes d’artillerie russes notamment à Bakhmout et Kramatorsk, près de la ligne de front.

Au moins 200 000 civils vivent encore dans les territoires de la région de Donetsk qui ne sont pas sous occupation russe, selon une estimation des autorités ukrainiennes.

« Au total, il y a actuellement environ 52 000 enfants dans la région de Donetsk. Les policiers expliquent aux parents que leur évacuation implique de leur fournir un logement et de leur apporter toute l’aide nécessaire », a précisé la police nationale, chargée de l’opération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici