À New York, un cheval de calèche s’effondre à cause de la chaleur

0
73
Andrew Lichtenstein / Corbis via Getty Images NEW YORK, N.Y. – OCTOBER 17: A horse pulls its carriage at the entrance to Central Park on October 17, 2021 on 59th Street in New York City. (Photo by Andrew Lichtenstein/Corbis via Getty Images)

Andrew Lichtenstein / Corbis via Getty Images

A New-York, des chevaux tirent des calèches principalement pour les touristes (image d’illustration)

CANICULE – « Les chevaux n’ont rien à faire en ville. » L’association de protection des animaux PETA a partagé une vidéo virale d’un cheval de calèche, Ryder, effondré sur le bitume en plein Manhattan mercredi 10 août « probablement à cause de la chaleur ». Il est resté à terre plus d’une heure avant de se relever.

Les images ont été publiées par l’association sur Twitter. « Ce cheval s’est effondré alors qu’il tirait une calèche à New York, probablement à cause de l’épuisement dû à la chaleur, et il est à terre depuis plus d’une heure. Les chevaux n’ont pas leur place dans les grandes villes où ils sont constamment mis en danger à cause des voitures, des humains, de la météo, etc. », a écrit PETA dans le tweet accompagnant la vidéo.

Ce jour-là à New York, il a fait jusqu’à 31 °C. D’après les médias dont NBC, Ryder, 14 ans, s’est écroulé. Le conducteur de la calèche l’aurait fouetté pour qu’il se relève. « Lève-toi ! Lève-toi ! Lève-toi ! Allez lève toi », aurait-il insisté. En détresse, Ryder est resté à terre. Il a alors été détaché de la calèche et les policiers arrivés sur place l’ont arrosé pour le rafraîchir.

Le débat sur les calèches ranimé

« Le NYPD [police de New York], prend la santé et le bien-être de nos amis à quatre pattes à New York au sérieux, et nous sommes ravis que nos officiers équestres aient été en mesure d’aider », a déclaré la police après l’incident. Certaines images montrent également qu’un coussin a été placé sous la tête de Ryder, qui a été conduit chez le vétérinaire.

D’après un porte-parole de la Transport Workers Union, syndicat qui représente les conducteurs de calèche, le vétérinaire aurait diagnostiqué chez Ryder une myéloencéphalite protozoaire équine, maladie neurologique causée par un parasite. Elle peut être soignée avec des médicaments. Le syndicat n’a pas évoqué la chaleur ou l’épuisement du cheval.

Outre PETA, d’autres associations ont dénoncé la maltraitance des animaux en particulier des chevaux de calèche. La présence de ces calèches est d’ailleurs en débat dans la Grosse pomme depuis de nombreuses années. L’ancien maire Bill de Blasio avait tenté d’interdire la pratique, sans succès.

À voir également aussi sur le Huffpost : Le prix du carburant en hausse, il se rend au travail à cheval

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici