Villefranche-de-Conflent : l’homme qui s’était barricadé en mairie s’est retiré ce vendredi soir

0
39

L’ancien employé municipal est finalement sorti de la mairie où il s’était barricadé ce vendredi 26 août après une longue rencontre avec le maire et les conseillers municipaux de Villefranche-de-Conflent. 

Tout s’est achevé dans le calme ce vendredi 26 août à 21h. L’ancien employé municipal, s’estimant injustement mis à l’écart, enfermé dans l’hôtel de ville de Villefranche-de-Conflent, portes d’entrée barricadées, depuis 10h30 le matin, a quitté les lieux. “J’ai réuni en urgence le conseil municipal à 18h”, précise le maire, Patrick Lecroq. “Nous avons longuement entendu ses revendications et sa position. L’échange a duré plus d’une heure trente. Et tout cela s’est terminé calmement vers 21h. J’ai décidé de réunir un conseil d’administration extraordinaire ce lundi 28 août pour essayer de régler cette situation”. Si la mairie ne devrait pas porter plainte, c’est le procureur de la République qui aura le dernier mot quant à d’éventuelles poursuites.

A lire aussi :
Villefranche-de-Conflent : un homme s’est barricadé dans la mairie, un important dispositif mis en place depuis ce vendredi matin

“Il s’agit d’un vieux litige qui traîne depuis 2013. Cela s’est envenimé ces derniers temps bien que l’on essaie de régler cette situation depuis que le nouveau conseil s’est installé en juin 2020”, ajoutait le maire. 

Cet ancien employé municipal dit vivre “dans le dénuement le plus total”. Il avait fait une grève de la faim en janvier dernier afin d’alerter sur sa situation. Le principal motif de son courroux : le choix de la municipalité d’interjeter appel d’une décision du tribunal administratif de Montpellier donnant raison à l’ancien agent de la commune. Il y a quelques jours, il avait annoncé à plusieurs personnes sa volonté “de mener une action afin que l’on entende mon désarroi”. Aucune violence n’aurait été commise pendant cette journée de tension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici