trois policiers lynchés à coups de barre de fer par la foule à la Guillotière, deux agents blessés

0
74

Les fonctionnaires ont été pris à partie avec une violence inouïe.

Ce mercredi soir, vers 19h30 plusieurs policiers ont été agressés dans le quartier de la Guillotière, au cœur du 7e arrondissement de Lyon. 

Non loin de la place Gabriel-Péri, les fonctionnaires de la brigade de sécurisation des transports en commun ont d’abord été témoins d’un vol à l’arraché en pleine rue. D’après une source proche du dossier, un individu venait de dérober la chaîne d’un homme. Après une course-poursuite à pied jusqu’à la place Gabriel-Péri, une importante foule s’est formée pour attaquer les agents à l’entrée du magasin Casino.

Les policiers en civil, dont une femme, ont reçu de nombreux coups de pied et de poing. Des barres de fer et du gaz lacrymogène ont aussi été utilisés par les multiples agresseurs. Au moins deux policiers sont blessés. Selon nos informations, ils ont reçu 2 et 7 jours d’ITT. Le calme est revenu quand des renforts sont arrivés dans le secteur. Le magasin où se sont finalement réfugiés les policiers aurait subi d’importants dégâts sur sa façade. 

L’homme initialement interpellé aurait réussi à prendre la fuite. Identifié, il est activement recherché.

Le syndicat Alliance Police Nationale a réagi en condamnant l’agression : “Voilà nos collègues du SISTC de Lyon qui se fond prendre à partie alors qu’ils interpellent un voleur à l’arraché ! Évidemment, ils sont blessés ! Cette normalisation est désastreuse”.

Pour FO police municipale, “un drame va se produire” malgré “le lancement d’alertes sans effet depuis trop longtemps” sur ce secteur de la place Gabriel Péri. Les agents municipaux se disent “solidaires avec nos collègues de la police nationale” et déplorent que des interpellations sont réalisées “dans les mêmes conditions depuis trop longtemps“.

Condamnation également de la part du Préfet du Rhône Pascal Mailhos, qui “salue le courage” des policiers impliqués dans cette affaire, tout en leur adressant “son soutien”. Le représentant de l’Etat a appelé les agents blessés, ces derniers sont sortis de l’hôpital.

J.D.

X

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici