Seine-et-Marne : un enfant de 5 ans se noie dans la piscine fermée d’un camping à Pommeuse

0
111

Au bout de 45 minutes de recherches, ce sont ses parents qui ont découvert le corps inanimé au fond du grand bassin. Un petit garçon âgé de 5 ans est décédé des suites d’une noyade dans la piscine d’un camping, à Pommeuse près de Coulommiers (Seine-et-Marne), mercredi 3 août vers 20h45.

L’enfant a été d’abord pris en charge par un médecin qui séjourne au camping. Le praticien lui a prodigué un massage cardiaque en attendant l’arrivée des secours. Les pompiers ont quant à eux tenté de réanimer l’enfant pendant une heure et demie mais malheureusement, ça n’a pas suffi à le sauver : son décès a été constaté à 22h15.

Le parquet de Meaux a ouvert une enquête qui a été confiée au commissariat de Coulommiers. Selon les premiers éléments, la petite victime a échappé à la vigilance de ses parents. Même si la piste accidentelle est privilégiée, le travail des enquêteurs va consister à vérifier qu’il n’y a pas d’acte de malveillance à l’origine de cette noyade. Une autopsie va également être pratiquée ce vendredi.

Une famille du Finistère en vacances en Seine-et-Marne

Le lendemain du drame, devant le site, un vigile filtre les entrées au camping. « C’est affreux ce qu’il s’est passé mais je ne sais rien de plus », indique une touriste néerlandaise croisée sur le parking. La mère de famille qui séjourne ici avec son mari et leurs deux enfants précise que la piscine était encore fermée ce mercredi matin, « une affiche indique qu’elle le sera jusqu’à nouvel ordre ».

Contacté, le maire (SE) de Pommeuse Christophe De Clerck adresse toutes ses pensées à la famille de l’enfant, domiciliée dans le Finistère, en vacances dans le département. « Nous les soutenons dans cette période très difficile ». Dépêché sur place hier soir, l’élu ajoute que 1 300 personnes étaient présentes au camping au moment du drame.

Alors qu’il a fait jusqu’à 36 °C à l’ombre ce mercredi en Seine-et-Marne, la piscine du camping a fermé ses portes à 20 heures. L’espace aquatique de l’établissement est composé d’une piscine intérieure, d’une autre à l’extérieur et d’une aire de jeux avec toboggans et cascades. Sur les photos publiées sur le site du camping, tout l’espace est entouré par des barrières.

La septième noyade depuis le début de l’été dans le département

Le camping quatre étoiles propose de loger en mobile home ou en tente et compte 338 parcelles. Situé dans la Vallée du Grand Morin, il est également prisé des touristes néerlandais et danois en raison de sa proximité avec le parc Disneyland Paris, à 20 km. Contactée, la direction de l’établissement n’a pas répondu à nos sollicitations.

Les records de chaleur s’accompagnent d’un record du nombre de noyades dans le département : on en dénombre déjà sept depuis le début de l’été. Il y a seulement cinq jours, c’était un petit garçon de 3 ans qui s’est noyé dans le bassin d’un jardin public situé à l’arrière de la mairie du Mesnil-Amelot, lors d’un mariage qui se déroulait à la salle des fêtes à une centaine de mètres de là.

Selon des témoins, l’enfant jouait à l’extérieur de la salle des fêtes avec d’autres enfants lorsqu’il s’est ensuite dirigé vers le petit plan d’eau sans que personne ne s’en aperçoive. Domiciliés à Bobigny (Seine-Saint-Denis), ses parents, qui font partie de la famille des mariés, se trouvaient à l’intérieur de la salle au moment des faits. C’est le père qui a découvert le corps de son enfant flottant dans l’eau.

Dans la nuit du 2 au 3 juillet, c’était cette fois un garçon de 9 ans qui a perdu la vie dans la rivière l’Yerres, à Lumigny-Nesles-Ormeaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici