retrouvée trois ans après sa disparition, une jeune fille s’évapore à nouveau

0
93

Alors qu’elle était âgée de 16 ans, Wissem s’était volatisée sur le chemin de l’institut de beauté dans lequel elle travaillait. Retrouvée vendredi soir, la jeune fille s’est de nouveau évaporée après avoir été interrogée par les enquêteurs.

“On ne sait pas ce qui arrive à nos enfants”. C’est un cri d’alerte lancé par la mère de Wissem sur RMC, le 6 juillet 2020. Près de deux ans plus tard, sa fille a été retrouvée puis interrogée par la police dans la nuit de vendredi à samedi à Ivry-sur-Seine. Mais à l’issue de cette audition, Wissem, aujourd’hui âgée de 19 ans, est de nouveau dans la nature, a appris ce lundi BFMTV.com, confirmant une information du Parisien.

Le 31 juillet 2019, l’adolescente alors âgée de 16 ans quitte son domicile d’Evry-Courcouronnes (Essonne) pour se rendre à son travail. Mais ce jour-là, elle ne se présente finalement pas à l’institut de beauté dans lequel elle est apprentie. Ses parents finissent par la géolocaliser dans le Val d’Oise. Ils s’y rendent pour la chercher, puis se résignent, après plusieurs heures de recherches, à porter plainte au commissariat d’Argenteuil.

“Pendant un mois, on n’a eu aucun contact avec le commissariat d’Argenteuil. J’ai l’impression que l’affaire a été mise de côté, qu’aucune recherche n’a été faite”, déplorait sur RMC en 2020 la mère de la jeune fille, Samira Abdelaoui.

La famille a enquêté de son côté

Le parquet a ouvert une information judiciaire contre X pour “enlèvement et séquestration” en mars 2020. Mais les investigations ont été émaillées de fausses pistes. Aperçue près de Lyon? Dans le XVIIIe arrondissement de Paris? En Seine-Saint-Denis? Toutes ces hypothèses tombent à l’eau les unes après les autres.

Face à cette impression d’abandon des services de police, la famille de Wissem commence à enquêter de son côté, soutenue par des associations. Elle retrouve finalement sa trace sur un site de mise en contact avec des prostituées.

L’un des oncles de la jeune fille se fait passer pour un client et lui donne rendez-vous dans un hôtel vendredi soir dernier: c’est à ce moment-là que le père et l’oncle de Wissem parviennent à la retrouver et à la conduire au commissariat.

Laissée libre à l’issue de son interrogatoire

Seulement, la jeune fille a atteint la majorité: à l’issue de son interrogatoire – durant lequel elle a expliqué se prostituer, mais pas pour le compte d’un réseau, rapporte Le Parisien – les policiers la laissent repartir de son côté, au grand désespoir de sa famille.

“Wissem Abdelaoui semble être sous emprise, sous contrainte, a perdu ses facultés de discernement et il est regrettable que la police ait pu laisser partir cette jeune fille sans donner aucune explication à sa famille”, commente ce lundi Arash Derambarsh, l’avocat de la famille de Wissem, dans une déclaration dont BFMTV.com a pris connaissance.

Un “fiasco judiciaire”

“Les parents n’ont toujours aucune réponse sur les conditions de sa disparition, aucune réponse sur le fiasco de cette enquête et aucune réponse sur le silence de la justice. La gestion de l’affaire ‘Wissem Abdelaoui’ est un fiasco judiciaire. Mes clients attendent des explications”, conclut l’avocat dans sa déclaration.

Selon les informations du Parisien, la jeune fille devra bientôt être entendue par un juge d’instruction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici