Résultats législatives 2022: Jean-Michel Blanquer éliminé dès le premier tour

0
67

POLITIQUE – Ce scrutin législatif était une première pour l’ancien ministre de l’Éducation nationale, et c’est un échec cuisant. Jean-Michel Blanquer, candidat dans la 4e circonscription du Loiret, est éliminé dès le premier tour ce dimanche 12 juin selon les résultats définitifs. 

L’ancien ministre investi sous l’étiquette de la majorité présidentielle “Ensemble” n’a obtenu que 18,89% des suffrages et finit en troisième position. Le candidat RN Thomas Ménagé est premier, avec 31,45% des suffrages, devant le candidat NUPES Bruno Nottin, à 19,43%. Le député LR sortant de cette circonscription, Jean-Pierre Door, élu depuis 2002, ne s’est pas représenté.

Retrouvez les résultats et les analyses du premier tour des législatives

Campagne difficile

La campagne de Jean-Michel Blanquer n’a pas été de tout repos. L’ancien ministre traînait à la fois son bilan très critiqué rue de Grenelle ainsi qu’un procès en parachutage, lui qui n’a aucune attache dans la région.

Régulièrement, il a donc dû justifier sa candidature. Sur RMC le 13 mai, il a d’abord présenté le Loiret comme “un exemple des problèmes de la France d’aujourd’hui” sur la problématique d’“isolement en milieu rural” et en particulier la question de la formation qui lui est chère. Face aux électeurs locaux, il a aussi présenté sa candidature comme un barrage à l’extrême droite, après les succès de Marine Le Pen aux deux tours de la présidentielle: 32% au premier et 52% au second.

“J’ai souhaité venir ici, car il est important d’aller à la conquête de territoires qui risquent d’aller vers le vote protestataire. (…) Non, je ne suis pas né ici, mais ce n’est pas le sujet. Le sujet, c’est qu’est-ce que je peux apporter?”, se défendait-il le 31 mai auprès de France Inter

Sa fin de campagne a été encore plus difficile qu’au début. Le 4 juin il a été aspergé de chantilly et bousculé lors d’une opération de tractage. L’ancien ministre a dénoncé une “agression” et appelé “au respect.

À voir également sur Le HuffPost: Législatives: Les candidats LREM visés par la justice peu inquiétés dans leur parti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici