Reims : une maman se fait voler son téléphone contenant les dernières photos de sa fille qui vient de décéder

0
60

Le 4 août dernier, une mère de famille s’est fait voler son téléphone devant les urgences pédiatriques de l’Hôpital Américain de Reims. L’appareil contenait des photos de sa petite fille atteinte d’une maladie grave, et décédée trois jours après le vol, soit le 7 août.

Un appel à témoins a été lancé. Le jeudi 4 août, Stéphanie Ezziani avait emmené sa fille Marwa, atteinte d’un neuroblastome, une des formes les plus répandues de cancer pédiatrique, à l’Hôpital Américain de Reims (Marne).

Alors que sa fille passait un scanner, la jeune femme a fait une pause à l’extérieur de l’hôpital, sur un banc. Mais en revenant, elle s’est aperçue qu’elle n’avait plus son téléphone. Elle l’avait oublié sur le banc, comme le précise France 3 Grand Est. Ce dernier contenait toutes les photos de sa petite fille.

Stéphanie a alors posté un message sur Facebook appelant le voleur présumé à déposer le téléphone «anonymement» aux urgences.

«Je demande à celui ou celle qui l’a en sa possession de bien vouloir le donner, même en anonymat auprès de l’accueil de l’hôpital américain. Ma fille de 4 ans est atteinte d’un cancer, en phase terminale. Ses jours sont comptés. A l’intérieur de mon téléphone se trouve un an de sa vie, toutes les photos et vidéos… Je supplie la personne de me le rendre, le contenu est hors de prix pour moi», a écrit la jeune femme.

Un cancer pédiatrique de stade 4

Trois jours plus tard, soit le 7 août, la petite Marwa est décédée. En effet, en décembre 2019, à l’âge de 2 ans, un cancer pédiatrique très agressif de stade 4 avait été diagnostiqué chez la fillette. Avec un enchaînement de soins, Stéphanie et son conjoint Mahmoud ont pensé la sauver.

Cependant, en 2021, le cancer a fait son retour à travers le corps entier et notamment au cerveau où quatre lésions ont été détectées. «A cet instant-là, nous savons qu’il n’y a plus de chance de guérison. On la sait condamnée, mais au fond, on garde l’espoir», a réagi la mère de famille auprès de France 3 Grand Est.

Après le décès de sa fille, Stéphanie a relancé l’auteur du vol afin qu’il restitue l’appareil de manière anonyme «dans un sac en inscrivant «Super Marwa Hop»».

«Ma fille ayant déployé ses ailes hier, vous comprendrez bien qu’il est important pour moi de récupérer le contenu. Alors je vous en supplie, déposez le aux urgences pédiatriques de Reims, dans un sac en inscrivant «Super Marwa Hop»», a-t-elle posté sur Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici