Orages: à Chambord des milliers de scouts évacués, dans les Landes des dégâts considérables

0
59

MÉTÉO – Venus fêter le 50e anniversaire de leur mouvement dans le Loir-et-Cher, les scouts unitaires de France (SUF) ont été contraints de mettre à l’abri, ce samedi 4 juin, 12.000 enfants au sein du château de Chambord en raison des violents orages. Dans les Landes et le Gers, un orage de grêle, qui est passé vendredi, a sévèrement touché une partie du vignoble d’Armagnac, où la vigne a été “hachée” et “saccagée” par des grêlons de plusieurs centimètres et par le vent.

Le Loir-et-Cher, les Landes et le Gers font partie des 65 départements placés en vigilance orange “orages” par Météo France à partir de ce samedi 16h00 jusqu’à dimanche matin.

“L’orage est passé vers 16h30. Ça a duré quelques minutes mais c’était relativement fort et un coup de vent a fait tomber les tentes des louveteaux, que nous sommes en train de remonter”, a expliqué à l’AFP Damien Tardy, chargé des relations presse du mouvement. “Dix mille jeunes, âgés de 8 à 12 ans, ont été mis à l’abri dans le château en coopération avec la préfecture”, a-t-il ajouté.

Le château fermé au public dans l’après-midi

Aussi, “les plus âgés, qui ont jusqu’à 25 ans, ont été mis à l’abri de la forêt, dans une plaine en pente”, a indiqué Damien Tardy, qui a déclaré qu’“ils sont dans des tentes sous des ponchos, et chantaient quand je suis passé les voir, comme le font les scouts même en cas de difficultés”. Selon le chargé des relations presse du mouvement, c’est un “moment difficile” mais “plutôt bien géré”.

“Le château a été fermé au public dès 15h30 en prévision de l’orage, a-t-il expliqué. L’idée était d’accueillir en priorité les plus jeunes dans le château, soit environ 10.000 personnes. Les plus âgés sont restés dans les bus à l’abri de la foudre et de la grêle. On attend un deuxième orage vers 19h30.”, a-t-il expliqué, précisant qu’il y avait eu des dégâts, tels que “des tentes arrachées, des chutes d’arbres et des infiltrations d’eau dans le château”.

Concernant le Gers et les Landes, le président de la chambre d’agriculture départementale Bernard Malabirade a affirmé que le “couloir de grêle a suivi toute la frontière lando-gersoise et on estime entre 4 à 5000 le nombre d’hectares de vignes touchés, et à plusieurs dizaines de milliers d’hectares de cultures impactés dans le Gers”. Selon lui, des grêlons de trois centimètres ont provoqué des dégâts conséquents dans l’ouest de ce département.

″À Montréal-du Gers, on a eu des grêlons plus gros qu’une balle de golf!”, a affirmé le directeur de l’interprofession de l’Armagnac Olivier Goujon, citant des propriétés viticoles touchées à Betbézer-d’Armagnac (Landes), Castelnau-d’Auzan-Labarrère et Fourcès (Gers). Il assuré qu’“il y a bien eu un sinistre mais c’est trop tôt pour dresser un bilan global”.

Un “phénomène météorologique exceptionnel”

Au Frêche (Landes), à 25 km de Mont-de-Marsan, la viticultrice Nelly Lacave a retrouvé ses 8,5 hectares de vignes “hachés”, décrivant “une scène apocalyptique”.

Selon un correspondant de l’AFP, les routes du secteur sont jonchées de feuilles et de branches et certains arbres cassés. Les pompiers des Landes ont effectué 78 interventions dans 28 communes en lien avec l’épisode météorologique et jusqu’à 4.500 foyers ont été privés d’électricité, selon la préfecture. Aucun blessé n’est à déplorer.

À Paris, le festival de musique We Love Green a été contraint d’annuler les concerts de ce samedi et a invité les spectateurs à se diriger “calmement” vers la sortie du site de la Plaine de la Belle Étoile au bois de Vincennes, avant de leur donner rendez-vous dimanche.

Météo-France a mis en garde, ce samedi, contre un épisode orageux “nécessitant une vigilance toute particulière en raison d’un fort risque de phénomènes violents”. Selon le bulletin de l’organisme de prévisions météorologiques, après une accalmie le matin, des orages parfois violents devaient se développer sur plusieurs régions dans la soirée.

En fin d’après-midi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a appelé sur Twitter à la vigilance face au “phénomène météorologique exceptionnel” qui traverse “le territoire national”. “Les services de l’Etat et les moyens de la Sécurité civile sont mobilisés, prêts à intervenir”, a-t-il ajouté.

À voir également sur le HuffPost: Des énormes grếlons frappent le centre-ouest de la France, de nombreux dégâts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici