Olivier Véran dénonce la “fusion fraternelle” des oppositions

0
48

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #POLITIQUE

15h57 : Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux, répond à Laurence Rossignol : “Personne ne peut envisager de retirer ce droit aux femmes de disposer leur corps. La Première ministre a dit que le gouvernement soutiendrait toutes les initiatives parlementaires (…) Le Parlement est dans son rôle”. La sénatrice PS reprend la parole pour demander à la Première ministre qu’il y ait un projet de loi constitutionnel [contrairement à la proposition de loi constitutionnelle, le projet de loi constitutionnel n’a pas besoin du référendum pour être adopté].

15h54 : “Aucune démocratie n’est à l’abris. Le lobby anti-IVG est puissant (…) Personne ne peut dire ce qui se passera en France”, déclare la sénatrice PS Laurence Rossignol à propos du droit à l’avortement, lors des QAG au Sénat. Elle souhaite que le gouvernement constitutionnalise le droit à l’IVG et donc que cela passe par un projet de loi constitutionnel.

15h32 : “Vous ne m’avez pas répondu, madame la Première ministre. Ma question était simple : quels efforts demandez-vous aux employeurs ?”, répond Patrick Kanner à la Première ministre. Le président du groupe PS au Sénat fustige également la faible augmentation du Smic.

15h29 : “La première priorité des Français, c’est le pouvoir d’achat. Depuis le premier jour, le gouvernement est dans l’action. Nous avons agi, nous avons mis en place le bouclier tarifaire sur le gaz et l’électricité”, lui répond Elisabeth Borne, en détaillant les mesures du gouvernement dont le montant s’élève à 26 milliards d’euros. “Nous avons l’inflation la plus basse de la zone euro”, vante encore la Première ministre.

15h38 : “C’est le moment de changer de méthode, renoncer à cette politique (…) des chèques. Personne ne comprend rien. Les Français ne demandent pas l’aumone mais une juste revalorisation de leur travail”, lance Patrick Kanner, président du groupe PS au Sénat.

15h24 : Pascal Savoldelli, sénateur PCF du Val-de-Marne, interroge le gouvernement sur les Uber Files. “Uber aurait eu l’oreille du pouvoir pour guider la casse du droit du travail”, accuse-t-il. C’est Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, qui lui répond. Il excuse l’absence de Bruno Le Maire, ce qui occasionne quelques brouhahas sur les bancs. “Le ministre de l’Economie de 2016 et celui qui lui a succédé en 2017 n’ont jamais déroulé le tapis rouge à cette entreprise”, dit Roland Lescure. Pascal Savoldelli réitère la volonté de son groupe d’avoir une commission d’enquête sur le sujet. “Ayez un peu plus de respect pour les jeunes des quartiers populaires !” lance-t-il.

15h26 : “Le Sénat produira sa propre version du texte”, a annoncé à Public Sénat le sénateur et rapporteur Philippe Bas (LR) à propos du projet de loi Covid.

15h09 : Sophie Primas, sénatrice LR, interroge la Première ministre sur la politique énergétique du gouvernement. “Quelle est votre feuille de route énergétique ? Nous sommes perdus devant tant de revirements”, dit-elle. C’est Agnès Pannier-Runacher qui lui répond. “Nous agissons en mobilisant pour anticiper un possible arrêt de livraison du gaz russe”, explique la ministre de la Transition énergétique.

15h04 : Rapport sur le #StadedeFrance : “Je suis attéré par la dérision de ces événements”, balaye @f_patriat “Au moment de la pandémie, de l’inflation, de la guerre en Ukraine, l’opposition ne trouve rien de mieux que de ressasser un événement qui s’est produit une fois” #QAG https://t.co/iwYx1nZwbU

15h06 : “Au moment de la pandémie, de l’inflation, de la guerre en Ukraine, l’opposition ne trouve rien de mieux que de ressasser un événement qui s’est produit une fois”, réagit, sur le plateau de Public Sénat, le patron des sénateurs LREM, François Patriat, après le rapport de la chambre haute sur les événements du Stade de France.

14h59 : Dans une minute, on va basculer du côté du Sénat pour des premières QAG (questions au gouvernement) qui s’annoncent pour le moins intéressantes après ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale hier soir.

14h03 : Il est 14 heures, faisons un point sur l’actu :

Le rapport du Sénat sur le fiasco de la finale de la Ligue des champions au Stade de France évoque “un enchaînement de dysfonctionnements” et des “défaillances dans la préparation” de l’événement.

Le porte-parole du gouvernement dénonce la “fusion fraternelle” des oppositions après le rejet de l’article 2 du projet de loi sanitaire. Suivez notre direct.

• Le controversé Didier Raoult va être remplacé par le professeur Pierre-Edouard Fournier à la tête de l’IHU Méditerranée.

• Les échappés ont franchi le sommet des lacets de Montvernier, répertoriés en 2e catégorie, dans la 11e étape du Tour. Suivez notre direct.

13h34 : Dénonçant une Assemblée nationale où tout “commence furieusement à ressembler à la IVe République”, Xavier Bertrand invite Les Républicains à “ne pas être dans le camp des bloqueurs” durant ce nouveau quinquennat, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point.

13h25 : En 2012, Caroline Cayeux avait notamment qualifié l’ouverture du mariage et l’adoption aux homosexuels de « caprice », plus grave qu’un simple dessein « contre la nature ». Propos qu’elle maintient promue ministre. STOP homophobie dépose plainte 👇https://t.co/BYF5yHn4AN

13h25 : Le collectif Stop Homophobie annonce porter plainte contre la ministre Caroline Cayeux qui a maintenu hier ses propos sur Public Sénat sur le mariage pour tous qu’elle avait qualifié à l’époque de “caprice”. “J’ai beaucoup d’amis parmi tous ces gens-là”, a-t-elle aussi déclaré hier. Face à l’indignation suscitée par ses propos, l’ancienne maire de Beauvais (Oise) s’était excusée.

13h18 : On continue à vous détailler le rapport du Sénat sur les incidents qui se sont produits au Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions, le 28 mai. Pour la chambre haute du Parlement, ces incidents ne sont pas liés à la présence des supporteurs de Liverpool “autour du stade”, contrairement aux affirmations de la préfecture et de Gérald Darmanin. “L’analyse faite par le ministre de l’Intérieur n’était pas la bonne”, affirment ainsi les sénateurs.

12h53 : Vous n’avez rien suivi à ce qu’il s’est passé hier soir dans l’hémicycle ? Pas de panique ! On vous a concocté un article où l’on vous raconte comment les oppositions ont rejeté le possible retour du pass sanitaire pour les voyages “extra-hexagonaux”, depuis ou vers l’étranger.

12h35 : “Nous avons demandé un rapport d’enquête indépendant, il est normal que des conclusions nous soient remises”, réagit au même moment Olivier Véran. Le porte-parole du gouvernement précise que l’exécutif attend de lire ces conclusions avant que des décisions ne soient prises.

12h31 : Cet échec a été avant tout le résultat d’un enchaînement d’événements et de dysfonctionnements qui ont donné lieu à un affaiblissement des dispositifs mis en place ainsi qu’à des pertes de contrôle temporaires de la situation avant le match, puis à l’issu de celuici”, détaille le rapport du Sénat.

12h30 : Le rapport du Sénat sur le fiasco de la finale de la Ligue des champions au Stade de France évoque “un enchaînement de dysfonctionnements” et de “défaillances dans la préparation” de l’événement.

12h38 : Vous avez des députés du RN qui ont décidé de voter contre des mesures de protection aux frontières. Vous avez en parallèle de ça des députés LFI qui ont décide de joindre leur voix au RN dans le seul objectif de faire battre le gouvernement. Les uns et les autres s’applaudissant debout dans une moment d’union fraternel”, critique Olivier Véran, lors du compte-rendu du Conseil des ministres, à propos de ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale. “Nous allons travailler avec le Sénat dès cet après-midi”, ajoute-t-il.

11h51 : “On n’a pas tellement besoin aujourd’hui de ce pass vaccinal. Il n’a pas cette vertu de bloquer les virus.”

Sur franceinfo, ce spécialiste juge que “le pass sanitaire aux frontières n’a pas un grand intérêt sur le plan épidémiologique”. Il réclame un plan ventilation au niveau national, qui permettrait d’améliorer la qualité de l’air intérieur, là où se passent toutes les transmissions aujourd’hui”.

10h29 : Le Sénat va-t-il permettre au gouvernement de sauver son projet de loi sanitaire ? La droite, majoritaire, lui tend la main. Sur ce texte-là, j’ai toujours été favorable au contrôle aux frontières, assure ainsi le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau, sur France 2

10h35 : #COVID_19 @mjg : Les Insoumis ont justifié leur opposition à l’article 2 par le fait qu’il contenait “des décisions liberticides” qu’aurait pu prendre le gouvernement sans vote du Parlement. Le RN, lui, dit avoir “fait avancer la liberté” de circulation des Français en s’opposant à un possible retour des contrôles aux frontières hexagonales.

10h06 : A part la simple posture bête et méchante, les oppositions justifient comment ce refus de l’article sur le passe sanitaire ?

09h14 : Voici un nouveau point sur l’actualité de ce mercredi :

• Pour faire face à l’envolée des prix, qui s’est établie à 5,8% en juin, le smic sera automatiquement revalorisé de 2,01% au 1er août. C’est la deuxième fois de l’année que le salaire minimum est ainsi augmenté, après une hausse de 2,65% en mai.

• L’Assemblée nationale a donné un premier feu vert au projet de loi sanitaire, cette nuit, tout en rejetant d’importantes dispositions du projet de loi. L’exécutif, “incrédule”, entend à présent se “battre” pour rétablir la version d’origine lors de l’examen au Sénat.

• Sept départements du sud de la France sont placés en vigilance orange en raison de la canicule. Les maximales de ce mercredi devraient atteindre jusqu’à 37 ou 38 °C dans la vallée du Rhône et le Sud-Ouest, touché par de violents feux de forêt.

• Une réunion entre Russes et Ukrainiens doit s’ouvrir aujourd’hui à Istanbul, en présence de représentants de la Turquie et de l’ONU, pour permettre la reprise des exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire.

09h23 : Sur franceinfo, le député RN Sébastien Chenu estime qu’en remaniant le projet de loi du gouvernement, “le Parlement a fait son boulot et le gouvernement semble s’en étonner”.

08h28 : “On ne marchande pas avec la santé de nos concitoyens.”

Invité de RTL, le ministre regrette que le projet de loi sanitaire adopté en première lecture à l’Assemblée nationale ait été “vidé d’une partie de son contenu”. Il promet de se “battre” dès aujourd’hui au Sénat pour rétablir les dispositions sur la possibilité d’un pass sanitaire aux frontières.

07h40 : “Passée l’incrédulité sur ce vote, je me battrai pour que l’esprit de responsabilité l’emporte au Sénat.”

#COVID_19 “L’heure est grave”, a réagi Elisabeth Borne sur Twitter, cette nuit, accusant “les LR et le RN” d’“empêcher tout contrôle aux frontières face au virus”.

06h30 : Le ministre de la Santé, François Braun, a dit laconiquement “prendre acte” des difficultés rencontrées par la majorité à l’Assemblée nationale. Il a assuré qu’il s’emploierait à rétablir le projet de loi dans son intégralité lors de son prochain passage au Sénat.

(MAXPPP)

07h41 : Comme en témoigne le résultat serré, la séance n’a pas été de tout repos à l’Assemblée. Le projet de loi a été raboté de dispositions portant notamment sur un possible rétablissement du pass sanitaire, si bien qu’il se résume presque à son article 1, qui permet seulement de continuer à collecter des données de santé sur les tests de dépistage.

06h23 : C’est le premier texte adopté par la nouvelle Assemblée. En première lecture, cette nuit, les députés ont approuvé le projet de loi de “veille et de sécurité sanitaire”, avec 221 voix pour, 187 contre et 24 abstentions. Ce texte met fin au pass sanitaire et vaccinal et enterre le régime juridique de l’état d’urgence sanitaire.

07h43 : Voici les premiers titres de ce mercredi 13 juillet :

• Deux feux de forêt ont brûlé près de 1 000 hectares depuis hier après-midi en Gironde, touchant principalement le secteur de Landiras. Au moins 520 personnes habitant le secteur ont été évacuées, selon la préfecture.

• Sept départements du sud de la France sont placés en vigilance orange en raison de la canicule. Cette vague de chaleur devrait connaître son pic au plan national “entre samedi et mardi prochain”, selon Météo France.

• L’Assemblée nationale a donné un premier feu vert au projet de loi sanitaire du gouvernement, qui a toutefois vu l’un de ses articles clés amputé par l’opposition, bloquant la possibilité d’un retour du pass sanitaire pour les voyages internationaux.

• Le peloton prend de la hauteur. Au lendemain de la victoire de Magnus Cort Nielsen à Megève, l’étape du jour se terminera au col du Granon, dans les Alpes, à 2 413 m, l’arrivée la plus élevée cette année. Les favoris sont attendus au tournant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici