Météo. Quel temps fera-t-il cet été ? Voici les premières tendances de Météo France

0
62

Le mois de juin étant déjà entamé et les congés estivaux approchant, une question commence à revenir régulièrement dans nombre de têtes : quel temps fera-t-il cet été ?

Si le commun des mortels ne peut que s’appuyer sur de vagues dictons ou prémonitions pour tenter de répondre à cette question, ce n’est pas le cas des prévisionnistes de Météo France, qui ont déjà réuni quelques données scientifiques permettant d’esquisser le tableau météorologique des prochains mois.

Des éléments qu’ils ont présentés lors d’une conférence de presse organisée en ligne ce vendredi 3 juin 2022.

Un été probablement très chaud

Il est ressorti de cette intervention que, selon les analyses prospectives réalisées par l’institut météorologique, des « conditions anticycloniques » devraient prévaloir ces prochains mois « sur le sud de l’Europe et le bassin méditerranéen ».

Comme l’a indiqué Jean-Michel Soubeyroux, directeur scientifique adjoint des services climatiques de Météo France, il en découle que « le scénario chaud est très probable sur la moitié sud du pays » (70 % de probabilité) et qu’il est « probable sur la moitié nord » (50 % de probabilité).

« Si on n’avait pas de signal, on aurait 33 % de probabilité. Donc 70 % de probabilité, cela veut dire qu’il est deux fois plus probable d’avoir un été chaud que la normale climatologique », rappelle Jean-Michel Soubeyroux.

Il est à noter que ces scénarios cherchent à définir les températures moyennes que connaîtra le pays et ne donnent pas d’indice concret concernant l’apparition d’épisodes caniculaires.

Les trois prochains mois seront secs, surtout dans le Sud

Les modèles de Météo France permettent également de déterminer si les prochaines semaines seront arrosées ou non. Et en l’occurrence, elles ne le seront que peu, notamment dans le Sud. « Le scénario sec est probable sur le bassin méditerranéen et sur la moitié sud de la France », résume Jean-Michel Soubeyroux.

En revanche, aucun scénario de pluviométrie ne se dégage clairement en ce qui concerne la pluviométrie que connaîtra le Nord de la France d’ici fin août.

Un ensemble de prévisions qui laisse à penser que la France pourrait connaître un été similaire à ceux de 2020, 2019, voire même 2003.

Inquiétude autour de la survenue d’une possible sécheresse

Par ailleurs, après avoir indiqué qu’au 1er juin l’indice d’humidité des sols atteignait « une valeur habituellement rencontrée à la mi-juillet », Jean-Michel Soubeyroux a également fait état de « l’inquiétude » qui était celle des scientifiques et des autorités concernant la survenue d’une sécheresse en France cet été. « Ce qui se passera en juin va être essentiel », a-t-il conclu.

Météo. Quel temps fera-t-il cet été ? Voici les premières tendances de Météo France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici