marche blanche en hommage aux cinq victimes

0
47

Plus de 500 personnes ont marché samedi dans les rues de Bressuire (Deux-Sèvres) pour rendre hommage aux cinq victimes d’origine comorienne qui ont péri il y a huit jours de l’incendie d’un immeuble du centre-ville, a constaté un correspondant de l’AFP. En présence de la maire de la ville Emmanuelle Ménard, le cortège est parti de l’Hôtel de ville jusqu’au lieu du drame où ont eu lieu des prises de paroles et une minute de silence lors d’une cérémonie empreinte d’émotions.

Vendredi 8 juillet, peu avant 5h00, le feu s’était propagé dans le haut d’un immeuble en pierre de deux étages accueillant un office notarial au rez-de-chaussée. Quatre studios situés dans les combles ont été ravagés par les flammes ainsi que l’escalier qui y menait, le plancher du dernier étage et le toit. Les corps des cinq victimes, dont ceux d’une mère et son enfant, ont pu être évacués des décombres trois jours plus tard. Lors du drame, deux hommes, âgés de 20 et 22 ans, ont pu être secourus, sans que leurs jours ne soient en danger.

L’ambassadeur des Comores en France Ahamada Ahmadi s’était rendu sur place samedi dernier. «Aucun signe d’acte criminel» n’a été découvert« à ce stade», avait indiqué le procureur de la République de Niort Julien Wattebled. Une enquête pour «recherche des causes de la mort» a été ouverte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici