jusqu’à 40 °C dans le Sud-Ouest et des températures « très élevées » jusqu’à samedi

0
57

La canicule qui touche la France doit être marquée, jeudi 14 juillet, par de fortes chaleurs « au sud d’une ligne Vendée-Strasbourg », selon Météo-France. Les maximales atteignent « 37-38 °C sur le Sud-Ouest et en moyenne et basse vallée du Rhône ». « Seuls le littoral méditerranéen et la frange côtière atlantique restent sous la barre de 35 °C grâce aux brises », rapporte le service météorologique.

En conséquence, onze départements ont été placés en vigilance orange canicule. Il s’agit de la Gironde (33), du Lot-et-Garonne (47), du Tarn-et-Garonne (82), duTarn (81), de la Haute-Garonne (31), des Pyrénées-Orientales (66), du Gard (30), de l’Ardèche (07), de la Drôme (26), du Vaucluse (84) et des Alpes-de-Haute-Provence (04).

Dans de nombreux lieux, les festivités du 14-Juillet ont été adaptées, voire annulées, à cause de la chaleur et des risques élevés d’incendie. Des feux d’artifice ont été interdits. Jusqu’à lundi soir, aucun spectacle pyrotechnique, privé ou public, ne pourra venir illuminer la nuit dans les Landes, a communiqué la préfecture.

En Gironde, deux feux de forêt qui font rage depuis mardi ont brûlé 4 200 hectares. « A 13 heures, la situation rest[ait] défavorable », selon la préfecture, qui a précisé que « près de mille sapeurs-pompiers » étaient engagés. Des vents attendus dans l’après-midi, pouvant atteindre 40 kilomètres à l’heure, pourraient encore compliquer la tâche des pompiers.

Lire le décryptage : Article réservé à nos abonnés Comment les scientifiques déterminent si une vague de chaleur est influencée par le dérèglement climatique

Les températures resteront « très élevées » samedi

Selon Météo-France, dans la nuit de jeudi à vendredi, les températures minimales seront « proches de 19 à 21 °C sur la moitié sud du pays, voire 22 °C au sein des grandes agglomérations » et iront « jusqu’à 23-24 °C dans l’intérieur du Languedoc-Roussillon ».

Vendredi, il est prévu que « la chaleur s’atténue un peu au nord d’une ligne Bordeaux-Lyon », mais que « les maximales restent très élevées plus au sud et s’intensifient, avec des valeurs proches de 38 °C à 40 °C ».

Samedi, les températures vont rester « très élevées sur la moitié sud et commence[ront] à remonter doucement sur la moitié nord ». « L’extension des fortes chaleurs vers le nord s’amplifie[ra] dimanche et surtout lundi ».

Selon Météo-France, les vagues de chaleur vont devenir « plus fréquentes, plus précoces et plus tardives », causant des étés « de plus en plus chauds, où 35 °C seront la norme ».

Pour les scientifiques, la multiplication, l’intensification et l’allongement des canicules constituent un marqueur sans équivoque du réchauffement climatique.

Lire aussi A partir de quelles températures peut-on parler de canicule dans chaque département ?

Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici